mercredi , 19 juin 2024

Dabola : Salifou Camara au lancement des épreuves remercie le ministre pour acte fort


À l’image des autres préfectures de la Guinée, la première épreuve de l’examen d’entrée en 7è année a été solennellement lancée au centre école primaire Said Zaher de Dabola ce lundi 10 juin sous la supervision du Secrétaire général de la fédération syndicale professionnelle de l’éducation (FSPE).

Cette année, ils sont 4 135 candidats dont 1 427 filles répartis dans 24 centres d’examen, enseignement général et franco arabe confondus. Contrairement à l’année précédente, les encadreurs et surveillants n’ont pas été contraints cette année de jurer sur le Coran. Cette décision apprécié par le syndicaliste déployé à Dabola en qualité de superviseur du présent examen.

« Les dispositions ont été prises à temps et tout marche à merveille. Je voudrais profiter de l’occasion pour remercier le Ministre d’avoir porter confiance aux enseignants, de les épargner ce qu’on appelle jurer sur le Coran. Le coran est sacré, il n’est pas un livre dont il faut blaguer avec », a déclaré Salifou Camara.

Pour sa part, le Directeur préfectoral de l’éducation (DPE) a fait savoir qu’il compte sur les encadreurs pour le bon déroulement de cet examen. « À Dabola je ne compte que sur les surveillants, les encadreurs et les forces de défense et de sécurité. Chacun doit jouer sa partition pour que les examens se déroulent très bien », a mentionné Sékouba Aïssata Camara.

Pour premier jour, les candidats ont abordé les sujets de rédaction et de géographie.

 

DMK