mercredi , 19 juin 2024

Guinée : la sous représentativité des femmes dans les instances de prises de décisions fait l’objet d’une importante rencontre à la Primature


Conakry, le 29 mai 2024 – Le Premier Ministre Amadou Oury BAH, a reçu en audience au Palais de la Colombe les faîtières des organisations féminines de Guinée, en présence de la Cheffe de cabinet de la Primature et de certaines conseillères.

Ces femmes, issues de diverses structures, ont présenté leurs doléances au Chef du Gouvernement concernant leur représentativité dans les instances de prise de décisions.

À la sortie de la salle, Hadja Makalé Camara, présidente de parti politique et ancienne ministre a fait le point des échanges qu’elles ont eu avec le Premier ministre Amadou Oury Bah.

« (…) Nous n’avons pas compris que sur 29 ministres, il n’y ait que 6 femmes. Nous n’avons pas compris que sur 25 secrétaires généraux, il n’y ait que 2 femmes. Nous avons encore moins compris que sur 375 délégations spéciales, il n’y ait eu que 2 femmes. À cet effet, nous nous sommes posées la question : ne sommes-nous pas de bonnes citoyennes ? Nous sommes donc allées voir la ministre de la Promotion féminine pour l’interpeller, car c’est son rôle de promouvoir la femme. Elle a été émue tout autant que nous. Aujourd’hui, nous sommes chez le Premier ministre pour qu’il s’intéresse à cette question de représentativité. Il nous a rassurées et, grâce à son appui, le ministre de l’Administration du Territoire a promis d’accorder un nombre important de postes de secrétaires généraux aux femmes dans les communes. C’est déjà un pas en avant. Le Chef du Gouvernement nous a également dit qu’il a instruit les ministres de positionner les femmes dans les postes nominatifs et de prendre en compte le genre. Ces actions nous confortent dans notre conviction que les femmes sont capables dans ce pays, il suffit de leur ouvrir la porte et elles y entreront en grand nombre… », a déclaré Hadja Makalé Camara.

 

Le titre du présent article est de Kaloumpresse.com

 

Primature