mercredi , 19 juin 2024

Mise en place d’un nouveau organe d’autorégulation des médias en Guinée : le SPPG dénonce et prend position


Les responsables des associations de presse se sont retrouvés le lundi 20 mai à Conakry pour finaliser la rédaction des statuts de l’Observatoire d’autorégulation des médias publics et privés en République de Guinée qui sera, apprend-t-on, présenté dans les jours à venir, au cours d’une cérémonie solennelle à toute la corporation, paraphé et signé.

Dans un communiqué publié ce mardi 21 mai, le Syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG) a fait savoir qu’il n’est ni de près ni loin concerné par la mise en place « d’un prétendu organe d’autoregulation des médias imposé par l’exécutif comme l’attestent les propos y afférents du premier Ministre tenus lors de sa récente conférence de presse ».

À cette occasion, ils ont d’ailleurs annoncé la tenue d’une conférence de presse à propos le mercredi 22 mai au siège du SPPG situé dans les locaux de la maison de la presse de Guinée.

Ci-dessous

IMPORTANT COMMUNIQUÉ DU SYNDICAT DES PROFESSIONNELS DE LA PRESSE DE GUINÉE, SPPG.

Le Bureau National tient à informer l’ensemble des véritables professionnels de l’information du pays que le Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée (SPPG), n’est ni de près ni de loin concerné par une prétendue mise en place sous condition d’un organe d’autoregulation des médias imposé par l’exécutif comme l’attestent les propos y afférents du premier Ministre tenus lors de sa récente conférence de presse.

Le Bureau National animera une conférence de presse ce mercredi 22 mai 2024 à 10h au siège du SPPG, sis à Minière, à la maison de la presse pour donner d’importants détails sur le danger lié à cette démarche liberticide de la mise en place imminente d’un soit-disant organe d’autoregulation par lequel les ennemis de la presse qui brouillent les radios depuis plus de 6 mois veulent définitivement enterrer la liberté des journalistes déjà malmenée.

Braves camarades de lutte, journalistes dignes de ce nom, vous êtes tous convités ce mercredi à 10h à cette importante conférence de presse qui marque un tournant décisif dans la marche irréversible vers la reconquête de nos libertés.

ON REPREND LA MAIN POUR SAUVER CE QUI RESTE DE LA DIGNITÉ DE NOTRE CORPORATION.