vendredi , 21 juin 2024

Côte d’Ivoire : dix mois après son décès, l’ancien président Henri Konan Bédié sera inhumé le 1er juin, voici le programme des obsèques


En Côte d’Ivoire, les obsèques de l’ancien président Henri Konan Bédié ont débuté dimanche soir, 19 mai, à Abidjan. Des funérailles qui interviennent dix mois après son décès le 1ᵉʳ aout dernier à l’âge de 89 ans. La présentation des condoléances à la résidence familiale constitue la première étape de deux semaines d’hommage national.

Personnalités politiques, présidents d’institutions et membres du gouvernement sont venus exprimer leur compassion à la famille éplorée. Bien avant d’accéder à la magistrature suprême en Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié a dirigé l’Assemblée nationale durant treize ans.

Une délégation de l’hémicycle conduite par son président, Adama Bictogo, a tenu à rendre hommage au sphinx de Daoukro. « Nous sommes venus témoigner à la famille toute notre compassion pour le digne fils qu’il a été pour la Côte d’Ivoire, pour tout ce qu’il a pu donner pendant toutes ces années à la Côte d’Ivoire. Nous, on ne peut pas aujourd’hui retracer l’histoire de la Côte d’Ivoire depuis les indépendances sans parler du président Henri Konan Bédié. »

Venue également prendre sa part de deuil, l’ancienne première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, estime que le parcours de l’ex-président du PDCI-RDA devrait inspirer les politiques africains. « Il a perdu le pouvoir dans la difficulté, mais il n’a pas tourné le dos à sa nation, témoigne Simone Gbagbo. Il a continué de s’investir dans cette nation-là. À la fin de sa vie, il était quasiment devenu le paterfamilias de toute la Côte d’Ivoire. »

Cette étape des obsèques consacrée à la présentation des condoléances va durer trois jours. Puis viendra l’hommage de l’État de Côte d’Ivoire vendredi, avant l’inhumation d’Henri Konan Bédié le 1ᵉʳ juin prochain dans son village, à Pepressou.

AFP