mardi , 28 mai 2024

Un autre succès du CNT sans vacarme (Bella KAMANO)


Est-ce qu’Il faut le dire ou simplement le scander? A cette allure, la diplomatie parlementaire aura de beaux jours devant lui. Du balai diplomatique ininterrompu depuis sa mise en place à la reconquête internationale de son fauteuil d’antan, l’organe législatif de la transition, le CNT guinéen marque ce territoire sans partage.

Par réaction classique au coup de force du 5 septembre 2021 de la communauté internationale, le CNT s’est vu les portes et fenêtres fermées par les organisations parlementaires, juste après sa mise en place.

Mais, c’était sans compter sur l’engagement et la détermination de la représentation nationale guinéenne à accomplir sa mission sans détour.

En peu de temps, les conseillers nationaux guinéens sont allés au-delà des attentes au vu du rendement. Le nombre de lois adoptées, les traités et conventions ratifiés, surtout leurs impacts en font foi.

Si le tout n’était circonscrit qu’au travail pour le travail, on se serait arrêté là. Mais force est de reconnaître par honnêteté le caractère sérieux conféré à leur mission et la rigueur qu’ils s’imposent.

Lorsqu’il s’agit de rendre service à leur patrie,les conseillers nationaux guinéens ignorent à quel moment commence le jour et à quel moment se termine la nuit.

Même si, ce don de soi ne suffit pas à lui tout seul pour expliquer la prise d’assaut par le CNT guinéen des organisations parlementaires sous-régionales, continentales et mondiales mais, il en est pour beaucoup. Sans occulter le leadership fieffé de son président, Dr. Dansa Kourouma qui a réussi à transformer CNT en une équipe SMART.

Après l’union inter-parlementaire (uip) qui a accueilli avec faste les conseillers nationaux guinéens, c’est au tour de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) de les ouvrir grandement son portail.

Maintenant, les Conseillers nationaux guinéens orientent l’aiguille de l’horloge de la diplomatie parlementaire vers Abuja, capitale de l’Etat fédéral du Nigéria qui abrite son siège.

Dans une convivialité dont seul le parlement sous-régional détient le secret, les conseillers nationaux guinéens ont eu droit à un accueil à la hauteur de la fierté guinéenne.

Il faut retenir que dorénavant, la voix de la Guinée se mêlera à tous les débats qui engagent la vie de la sous-région. Elle bénéficiera aussi, des avantages des sessions délocalisées. C’est un autre succès du CNT sans vacarme.

 

Bella KAMANO