lundi , 22 avril 2024

Guinée : le journaliste Sékou Jamal Pendessa réagit après sa condamnation d’une peine sévère

Le tribunal de première instance (TPI) de Dixinn a rendu son verdict dans l’affaire Sékou Jamal Pendéssa ce vendredi 23 février à Conakry.

Le secrétaire général du syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG) est condamné par le juge Mory Bayo de 6 mois de prison dont trois (3) mois assortis sursis avec une amande de cinq cents mille (500.000) francs guinéens.

Pour rappel, Sékou Jamal Pendéssa était poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation. Il s’agit entre autres des faits l’attroupement non autorisé, atteinte et menace à l’ordre public, à la sécurité publique.

Après sa condamnation, en prenant la direction de la maison centrale de Conakry, le journaliste syndicaliste a lancé un message courageux à ses confrères.

« Le plus grand service que vous pouvez me rendre c’est de continuer le combat », a-t-il lancé.

 

Mamadou Kouyaté