mardi , 27 février 2024

Ministère de la Justice : plusieurs cadres en formation sur la procédure d’exécution et de contrôle des dépenses publiques

L’Atelier de formation des magistrats, greffiers et Officiers de police judiciaire (OPJ) sur les procédures d’exécution et de contrôle des dépenses publiques en Guinée s’est ouvert ce lundi 12 février à Coyah, ville située à environ 50 kilomètres à l’Est de Conakry.

Organisée par le Centre de Formation Judiciaire du Ministère de la justice et des droits de l’homme en collaboration avec le ministère de l’économie et des finances ainsi que celui du budget, la formation va durer dix jours. Elle s’inscrit dans le cadre de son programme de formation des magistrats greffiers et OPJ impliqués dans la lutte contre la criminalité financière.

Les participants sont venus de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF), de la Cour des Comptes, de l’ORDEF, de la CENTIF, de l’Agence nationale de lutte contre la corruption et pratiques assimilées des Services spéciaux, de la Direction centrale de la police judiciaire, de la Direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale et des services spéciaux de la Présidence.

Procédant au lancement des travaux, au nom du ministre d’État, Garde des Sceaux, ministre de la justice et des droits de l’homme, la Secrétaire générale du ministère de la justice et des droits de l’homme s’est dite convaincue que cette formation va aboutir au renforcement de la capacité des 56 participants.

Entouré du préfet et du Directeur général du budget, le ministre d’État Garde des Sceaux, ministre de la justice et des droits de l’homme a, dans son discours d’ouverture des travaux, remercié le préfet pour l’accueil dont lui et toute sa délégation ont bénéficié. Il également remercié le Directeur général du budget pour «ses mots d’une grande portée». Par ailleurs, Alphonse Charles Wright a rappelé avec insistance l’importance de la formation des cadres impliqués dans la lutte contre la délinquance économique et financière en Guinée.

Dans son mot de bienvenue, le préfet s’est dit confiant que tout ce qui sera dit au cours de l’atelier « tombera dans de bonnes oreilles ».

De son côté, le Colonel Yaya Kalissa a salué les efforts fournis par le ministre d’État Garde des Sceaux ministre de la justice et des droits, Alphonse Charles Wright, qu’il a vivement remercié.

Pour sa part, le Directeur général du budget représentant le ministre du budget a tout d’abord rappelé que l’une des priorités du Conseil national du rassemblement et de développement ( CNRD ) est la moralisation de la vie publique. C’est pourquoi il a remercié le ministre d’État Alphonse Charles Wright dont les actions vont dans ce sens.

Ledit atelier de renforcement des capacités des cadres de la Chancellerie qui a débuté le lundi dans la préfecture de Coyah, relevant du Grand Conakry, prendra fin ce mardi 13 février.

 

Service communication et relations extérieures