mardi , 27 février 2024

Retour à l’ordre constitutionnel : « là où nous avons des doutes…»

Des leaders des Coalitions de partis politiques et Fédérations de la société civile ayant participé au dialogue inter-guinéen se sont, à nouveau, retrouvés au compte de la septième (7è) conférence ce dimanche 21 janvier à Conakry pour examiner le niveau d’exécution des trente cinq (35) résolutions du cadre de dialogue inter-guinéen (CDIG). Au sortir de la rencontre a duré environ deux heures, le président de séance a fait le point des grandes lignes ont fait l’objet de discussions.

« Ça été une longue réunion mais une réunion très utile. Parce que partout où nous avons des certitudes, nous les avons exprimées sur l’avancement, que ce soit à grands pas ou à petits pas, du processus qui va amener aux élections. Là où nous avons des doutes et ça a fait l’objet de nombreux débats, nous avons décidé de rédiger un mémorandum par une partie des leaders de notre conférence pour pouvoir aller voir les autorités du premier trimestre au premier escalier et au Président de la transition au second escalier, afin de leur exposer nos inquiétudes et nos appréhensions, et les féliciter là où il y a lieu d’avancement », a déclaré Lansana Kouyaté.

Selon le président du parti de l’espoir et du développement national (PEDN) la formation de la commission qui sera chargée de mener les démarches auprès des autorités lui a été confiée en sa qualité du président de séance du travailler. « Dans les jours qui viennent, vous serez à nouveau conviés à d’autres réunions, car une fois que la commission sera composée et acceptée, nous aurons encore une séance de travail avec l’assemblée avant que la délégation ne rencontre le premier ministre. Voilà ce qui est sorti comme décisions majeures de cette rencontre », a ajouté l’ancien premier.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89