mercredi , 24 avril 2024

Guinée : un journaliste annonce son départ du pays après avoir été lourdement sanctionnée par la HAC

À travers un communiqué publié ce mercredi 17 janvier, la Haute Autorité de la Communication (HAC) a lourdement sanctionné Abdoul Latif Diallo et son Site d’informations depecheguineee.com suite aux plaintes déposées contre lui par Karamo Kaba, Gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) et Moussa Cissé, ministre de l’Economie et des Finances.

Dans cette note, la HAC a indiqué que le journaliste a refusé déférer à la conviction de l’institution de régulation des médias après avoir accuse les deux personnalités du pays du détournement de fonds.

Ainsi, l’institution chargée de réguler les médias en Guinée a décidé suspendre Abdoul Latif Diallo pour une période de six (6) mois à compter de ce mercredi, 17 janvier et de son média en ligne journal pour neuf (9) mois.

Ci-dessous la décision de la HAC :

Vu la plainte N°0070 de M. Moussa Cissé, Ministre de l’Economie et des Finances, en date du 17, Janvier 2024, contre le journaliste M. Abdoul Latif DIALLO « pour diffamation et trouble à l’ordre public »;

Vu les courriers des 15 et 16 Janvier 2024 de la Haute Autorité de la Communication (HAC), invitant l’Administrateur Général du site www.depecheguinee.com et le journaliste Abdoul Latif DIALLO à une rencontre d’échanges;

Constatant que le journaliste Abdoul Latif Diallo a personnellement reçu ces courriers et apposé sa signature sur les décharges;

Constatant le refus du journaliste de répondre à ces invitations;

Vu le rapport d’audition des représentants de Monsieur le Gouverneur de la BCRG;

Considérant que dans l’article: << Transition ou braquage: plus d’un
milliard de dollars douteux du régime guinéen bloqués à Dubai: », publié le 15, Janvier 2024, sur www.depechequinee.com, le journaliste Abdoul Latif Diallo porte des accusations de détournements de fonds à l’encontre du Gouverneur de la BCRG et du ministre de l’Economie et des Finances;

Considérant qu’à la lecture de l’article, il n’apparait aucune preuve des accusations portées par son auteur;

Considérant qu’aucun recoupement de l’information n’a été effectué par le journaliste ni avant, ni après affichage de l’article sur ledit site d’informations;

Considérant que le journaliste Abdoul Latif Diallo est un récidiviste en matière de diffamation par voie de presse;

La Haute Autorité de la Communication, après en avoir délibéré en sa séance plénière ordinaire du Mercredi, 17 Janvier 2024.

DECIDE

1-Le site www.depecheguinee.com est suspendu pour une période de neuf (9) mois à compter de ce Mercredi, 17 Janvier 2024;

2-Le journaliste Abdoul Latif DIALLO, auteur de l’article, récidiviste, est suspendu pour une période de six (6) mois à compter de ce Mercredi, 17 Janvier 2024. Ce, conformément aux dispositions des articles 39, 40 et 53 de la Loi Organique L/2010/02/CNT du 22 juin 2010, portant Liberté de la presse en République de Guinée.

3-Pendant la période visée, le journaliste Abdoul Latif DIALLO ne peut ni créer, ni prêter ses services à un organe d’informations.

4-La présente décision, qui prend effet à compter de la date de sa signature, sera publiée au Journal Officiel de la République.

Quelques heures après la publication de cette décision, le concerné a annoncé via sa page Facebook son départ de la Guinée pour New-York aux États-Unis où il va poursuivre ses activités journalistes, selon lui.

Il faut le rappeler qu’au-delà des révélations qu’il a fait sur la maison centrale de Conakry et le procès du 28 septembre 2009 en cours à travers des enquêtes, le journaliste Abdoul Latif Diallo a fait l’objet de plusieurs convocations ces derniers temps qui l’ont tantôt conduit à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), à des Tribunaux et devant la HAC, en compagnie du SPPG et certaines associations de presse dont il est membre. L’avant dernier cas qui remonte de quelques semaines l’opposait avec certains hommes en robe noire, membres du barreau de Guinée.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89