samedi , 13 avril 2024

Morissanda Kouyaté sur la crise que traverse la Guinée : « nous ferons de tout…»

Le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens établis à l’étranger accompagnée d’une forte délégation s’est rendu récemment en Sierra Leone. Cette mission d’État s’inscrit dans le cadre d’un dénouement à la crise que traverse actuellement le pays vise suite à l’incendie du dépôt des hydrocarbures de Kaloum (Conakry).

« Nous étions parti en Sierra Leone pour terminer les discussions que nous avions entamé. Nous avons discuté de l’approvisionnement continu de la Guinée. Le Chef de l’État avait même pris un décret pour remercier tous les pays. Alors je voudrais faire cette mise au point pour que les esprits maléfiques disent encore autre chose. Et donc ce qui s’est passé, c’est que notre pays vienne dépoter là-bas, et que nous envoyions nos citernes là-bas. Ça paraît facile mais c’était plus compliqué que ça. Cela nous a pris trois (3) jours de discussions instance. Et finalement qu’es-ce qui l’a remporté, c’est la fraternité, c’est la cohésion, c’est la place du chef de l’État dans la sous-région. Et les Léonais ont dit ceci : c’est la Sierra Leone qui a toujours demandé l’aide à la Guinée. Alors pour la première fois que la Guinée vienne demander un appui, nous ne pouvons pas refuser. Ce propos a donc été la dernière phrase qui a clôturé tout », a déclaré Dr Morissanda Kouyaté à la télévision nationale.

Par ailleurs, le patron de la diplomatie a invité les Guinéens à faire confiance aux autorités qui ferons de tout ce qui est humainement possible pour que la Guinée traverse cette crise. « Je sais que la maturité politique, sociale et économique est quelque chose d’immense pour la Guinée. Aujourd’hui, c’est d’avoir donc confiance au Chef de l’État le Colonel Mamadi Doumbouya, au chef du gouvernement et à l’ensemble des membres. Nous ferons de tout ce qui est humainement possible pour que la Guinée traverse cette crise. Notre pays c’est la dignité et c’est pourquoi nous comptons sur toute la population guinéenne, partout où elle se trouve. Dans les hameaux, les grandes villes, les Mosquées, les champs, les Églises, les hôpitaux, partout où le carburant peut arriver, nous le ferons », a promis Morissanda Kouyaté.

 

Djeli Mamadou

628 380 989