mardi , 27 février 2024

Terroristes en Guinée, le cas Alpha Condé, des ministres poursuivis : Faya millimono exprime ses inquiétudes


Le président du Bloc libéral s’est prononcé le jeudi 23 novembre sur les présumées charges retenues contre l’ancien président, Alpha Condé par le ministre de la Justice, Alphonse Charles Wright.

Dr Lansana Faya millimono soutient que « ce qui est inquiétant, c’est si c’est vrai qu’il y’a une tentative de déstabilisation de la Guinée par l’ancien président, ça serait bien décevant. Donc, encore une fois pour des questions judiciaires, mieux vaut ne pas commencer par commenté. Parce que ce que nous vivons aujourd’hui dans notre pays, c’est qu’en amont, il faut éviter de faire des commentaires qui peuvent faire un dommage qu’on ne peut pas réparer en aval. Actuellement, nous voyons assez de battages médiatiques concernant certains ministres. On en a connu par le passé, des battages médiatiques concernant les ministres qui en fin de compte ont été acquittés. Il faut donc que la sérénité caractérise nos magistrats », a-t-il mentionné.

Par ailleurs, le leader politique a abordé la présence signalée, selon des autorités judiciaires, des terroristes dans deux régions de la Guinée. « En fait, si des procureurs en ont parlé c’est que c’est sérieux. Il ne faut donc pas attendre comme le procureur l’a dit, qu’aujourd’hui ces terroristes qui ne sont pas violents en Haute Guinée et en Guinée Forestière commence à être violents pour agir. Gérer c’est prévoir. Il faut pour que l’intégrité du territoire soit respecté, pour que les Guinéens se sentent en sécurité. Apprendre que nous avons sur notre territoire des gens qu’on peut appeler des terroristes, c’est une question très importante qui nous inquiète. Il faudrait que le gouvernement prenne les dispositions pour que ceux-là s’ils sont effectivement des terroristes n’appliquent le terrorisme sur notre territoire », a déclaré Faya millimono.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89