samedi , 9 décembre 2023

Recrutement à la Fonction publique : plus de 34 200 dossiers déjà enregistrés, Julien Yombouno fait une autre précision


C’est un article de nos confrères de Guinéennes.org

Lancées le 1er novembre dernier, les inscriptions au concours d’accès à la Fonction publique se poursuivent. Ce mardi 7 novembre 2023, les responsables du ministère du Travail et de la Fonction publique en charge de ce concours, se sont exprimés sur l’état d’avancement des inscriptions sur la plateforme de réception des dossiers. Selon le Directeur national des Systèmes d’informations, de nos jours, plus de 30 000 dossiers sont reçus et sont en cours de validation.

Selon Elhadj Alhassane Bangoura, Directeur National des Systèmes d’Informations, l’engouement des inscriptions est de taille. « Du 1er novembre 2023 jusqu’aujourd’hui, nous avons pu enregistrer 34 224 inscriptions sur la plateforme dont si je regarde les statistiques, 13 000 ont déjà effectué les paiements des frais de dépôt des dossiers. Plus de 10 000 ont déjà soumis le dossier. Donc, nous sommes en train de démarrer les opérations de validation de traitement de ces dossiers. Cela prouve qu’il y a assez d’engouement et les gens cherchent vraiment à s’inscrire pour avoir leur premier emploi,» a-t-il dit au journal de 20h 30 de la télévision nationale.

Quant au ministre du Travail et de la Fonction publique, Julien Yombouno, il rassure aux candidats que toutes les anomalies seront traitées. « La garantie que nous donnons, c’est la transparence. C’est aussi de l’espoir que nous donnons à chacun. Il y a des gens qui racontent pleins de choses : « On va s’inscrire, on va passer le concours mais c’est d’autres qui seront pris. » Tout ça sont encore dans le passé. Nous estimons que tous les candidats qui vont postuler, ont des pièces exigées en bonne et due forme pour postuler et qui auront les compétences acquises pour valablement affronter ces concours et le décrocher. Il se peut que nous ayons 300 000 candidats et au qu’au final on n’ait que les 16 000 peut-être moins ou peut-être plus,» a indiqué le ministre. À l’issue de ce concours, le ministère du Travail et de la Fonction publique entend recruter environs 16 000 nouveaux agents à la fonction publique.

 

Guineenews