dimanche , 14 juillet 2024

Accusé par Alpha Condé, Morissanda Kouyaté réagit

Le Ministre Guinéen des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger était l’invité de radio Fim FM ce jeudi 02 novembre pour parler de plusieurs sujets d’actualités nationales, particulièrement la sortie de l’ancien président Alpha Condé le samedi dernier contre lui.

« Après le coup d’État, on vous a dit que le pouvoir a quitté la chambre pour venir au salon. Bon, mais tout le monde connaît la vérité aujourd’hui. Qu’est-ce qu’on vous dit aujourd’hui ? Certains comme Morissanda et d’autres là disent : ah oui, on est d’accord avec le Président pour faire un gouvernement d’union nationale », a accusé Alpha Condé, s’adressant à ses militants par appel vidéo le samedi dernier.

Répondant aux questions des chroniqueurs sur ce point précis, Morissanda a su marcher sur les peaux de banane lancer sous ses pieds. Le griot dans l’âme et dans le sang s’est appuyé sur un élément clé des valeurs ancestrales du Mandingue pour diplomatiquement aborder ce sujet.

« Dieu créa le grand frère et grand frère créa son jeune frère », C’est comme cela au « pays » Mandingue, même si certains, de nos jours, tentent d’ignorer cette valeur sous l’effet du pouvoir, de l’argent ou de la politique. D’où le respect total du jeune frère à l’endroit du grand frère, aîné.

« Moi, je suis de la famille d’Elhadj Aboubacar Kouyaté qui a été président du tribunal de Kouroussa et qui est mort à 81 ans. Je sais qu’à 81 ans mon père était vénéré plus qu’avant. Quand il parlait personne n’osait parler. Je suis éduqué comme ça. Moi je ne réponds pas à des aînés. Je suis éduqué comme ça. Je suis né dans une ambiance où on m’a dit que c’est Dieu qui a créé le grand frère et le grand frère a créé son jeune frère », a fait savoir Morissanda Kouyaté.

Par ailleurs,le Chef de la diplomatie guinéenne s’est prononcé sur la formation du gouvernement d’union nationale. « Gouvernement d’union, gouvernement de ceci, gouvernement de cela, ça ne relève même pas du Chef du Gouvernement, ça relève du Président de la République. Mais quand même, on donne trop de poids à Morissanda.Qu’est ce que moi je peux devant le Président, Colonel Mamadi Doumbouya, celui qui a pris ses responsabilités le 05 septembre 2021 ? Nous nous sommes tous réveillés le voir à l’œuvre. Ensuite, il a appelé quelques Guinéens comme moi pour travailler avec lui. Je suis tellement honoré parce son appel, c’est pourquoi je me ne bats pas pour lui seulement mais pour la Guinée. Parce que j’ai vu que le chemin qu’il a tracé pour remettre la Guinée sur les rails est un chemin que je partage. Donc, moi je rentre dans le Gouvernement, je peux me réveiller demain matin trouver que le Président a changé le gouvernement et il a mis celui qu’il veut mettre, ce sont ses prérogatives, Morissanda n’est rien dans ça », a-t-il indiqué.

Mettre la Guinée en concordance avec la Communauté internationale, intégrer africainement le pays et s’occuper des Guinéens établis à l’étranger sont les trois principales missions confiées à Morissanda, d’après lui. Pour le diplomate Guinéen, le chantier est si vaste qu’il n’a le temps de s’occuper des politiciens. « C’est tellement vaste que je n’ai pas de temps d’aller parler des partis politiques », a-t-il déclaré.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89