lundi , 24 juin 2024

Ministère de la formation professionnelle : le programme accéléré pour l’emploi (PAE) au cœur d’une rencontre

L’atelier de formation pour le renforcement de capacités des conseillers en emplois de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) sur le Programme Accéléré pour l’Emplois (PAE) qui a duré trois jours a pris fin ce mardi 24 octobre à Conakry. La cérémonie de clôture a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi.

« On a annoncé l’appui à la création de 20 milles emplois, sur les 20 milles, le gouvernement s’est engagé à sponsoriser 6 milles emplois. Ça veut dire que les 6 milles heureux qui seront retenus vont être engagés dans les entreprises afin de les aider à s’insérer dans le milieu de l’emploi. C’est un processus qui commence et qui va continuer. Pendant un an le gouvernement va assurer le payement de leurs salaires. On suppose qu’au sortir de cette période, le jeune aura gagné en capacité, il aura renforcé ses capacités et il sera en mesure de servir au sein de cette entreprise. Donc, au sortir de cette période, l’entreprise doit être en mesure d’embaucher le jeune et lui accorder un contrat à durée déterminé conformément aux lois de la République en matière de l’employabilité », a mentionné Youssouf Boundou Sylla.

Selon lui, le processus a débuté nécessairement par l’identification des conseillers en matière d’emploi tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. « Et c’est dans ce cadre-là qu’ils ont été sélectionnés et formés par des expertes venues de la France pour renforcer leurs capacités afin qu’ils soient opérationnels sur le terrain. Donc, vous comprendrez l’enjeux que cela représente en République de Guinée puisque la question de l’emploi est une question qui tient à cœur Monsieur le Président de la République et l’ensemble des membres du gouvernement qui sont résolument engagés à assurer des emplois décents aux jeunes Guinéens qui finissent leurs études en Guinée », a fait savoir le secrétaire général du ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89