jeudi , 25 juillet 2024

CAN 2025 : ambiance au Maroc après la désignation du royaume chérifien pays organisateur

Au Maroc, l’attribution de l’organisation de la CAN 2025 est vue comme un succès sur le plan international. Outre la concurrence avec l’Algérie, le royaume chérifien a mis en place une véritable stratégie de soft-power lié au football. Développement des infrastructures, organisations d’événements internationaux et résultats sportifs majeurs… Un cocktail qui a montré sa réussite ces dernières années avec, en point d’orgue, l’attribution de cette CAN.

La saison 2022-2023 de football a été une réussite pour le Maroc. En décembre, les Lions de l’Atlas sont devenus la première équipe africaine et arabe à atteindre les demi-finales de la Coupe du monde. En février, le royaume a accueilli la prestigieuse Coupe du monde des clubs. En mars, ce sont les quintuples champions du monde brésiliens qui sont venus disputer un match amical à Tanger, avec à la clé une victoire pour les hommes de Walid Regragui (2-1).

Puis, le pays a organisé la CAN des moins de 23 ans en juin. Et durant l’été, l’équipe féminine chérifienne a elle aussi signé sa meilleure performance de son histoire en Coupe du monde, avec une qualification en huitièmes de finale. Entre-temps, le Maroc a déposé sa candidature à l’organisation de la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal.

C’est, en résumé, une année bien remplie pour le football marocain qui, aux dires de ses dirigeants, a changé de dimension. Désormais, il faudra compter avec le royaume sur le plan footballistique mondial. Et quoi de mieux, pour le prouver, que d’accueillir le continent africain sur son sol pour la 35e CAN.

Abdeslam Ouaddou: « Le peuple attend de ramener cette coupe à la maison »
« En tant qu’ancien international, c’est tout d’abord une fierté, puisque si on se rappelle bien, nous devions déjà organiser une édition il y a quelques années. Malheureusement, on a été contraint de l’annuler à cause de la propagation d’Ebola. Cette année, elle revient chez nous. Je pense que tout un peuple attendait cet événement. Vous connaissez très bien la ferveur qu’il y a dans notre pays. Au vu de ce que l’équipe nationale a produit durant cette Coupe du monde au Qatar, on est très content de pouvoir l’accueillir », confie l’ex-joueur Abdeslam Ouaddou au micro de Martin Guez.

« Aujourd’hui, le peuple attend de ramener cette coupe à la maison, qui nous fuit depuis 1976. Moi-même et mes coéquipiers avions joué la finale en 2004 en Tunisie et l’avions raté de peu. Donc, ça reste un regret… Mais on aimerait bien, cette fois-ci, vraiment la ramener », ajoute l’ancien défenseur des Lions de l’Atlas.

La satisfaction des Marocains après l’attribution de la CAN 2025
C’est officiel, le Maroc accueillera la Coupe d’Afrique des nations en 2025. Le congrès de la Confédération africaine de football l’a annoncé mercredi 27 septembre au Caire. C’est la deuxième fois de son histoire que le royaume organise une telle compétition après 1988. À Rabat, la capitale, les Marocains sont globalement heureux de cette annonce. Mais alors que le pays se remet tout juste du séisme d’Al Haouz, certains regrettent que les investissements partent dans le football. Réactions au micro de Victor Mauriat.

« Je suis heureux de ce que le Maroc a accompli. Je suis fier de voir mon pays atteindre cette étape et ce niveau et je suis sûr qu’on va gagner cette CAN. »

« On espère remporter la CAN 2025 pour arriver en force au Mondial et l’emporter. C’est sûr, si on remporte la CAN, on remportera aussi la Coupe du monde. Et puis, on est confiant avec les joueurs de qualité que nous avons. »

« J’aime le Maroc et je peux vous dire qu’aujourd’hui est un grand jour pour le Maroc. Nous sommes fiers de pouvoir accueillir la CAN ici à Rabat et dans le royaume. »

« Je pense qu’actuellement, il serait mieux que le Maroc n’organise pas cette CAN 2025, parce que nous avons beaucoup d’autres choses à gérer qui pourraient être bénéfiques au pays plutôt que de s’occuper du foot. »

« Bien évidemment, on est très fier de pouvoir organiser ce grand événement. Ça va aussi aider le foot marocain, ainsi que le tourisme. J’espère qu’on va remporter le titre au sein de notre propre pays. »

 

AFP