dimanche , 23 juin 2024

Conakry : l’humoriste Sow Baïlo rejoint sa dernière demeure cet après midi

La levée du corps de l’humoriste, Sow Baïlo a eu lieu ce lundi matin 11 septembre à l’hôpital Sino-guinéen situé Kipé dans la Commune de Ratoma. La cérémonie a connu la présence des responsables du Ministère de la Culture, des artistes et des Comédiens. Selon le secrétaire général du département de la Culture, la Guinée a perdu « un monument ».

« Nous venons de perdre un monument. Nous venons de perdre un grand pionnier des humoristes et comédiens de Guinée. Il a fait de l’humour une filière porteuse, il a inspiré des jeunes, il a formé des jeunes qui font de cette filière aujourd’hui, une filière importante. Sow Baïlo au-delà de ce métier, c’est un grand intellectuel et c’est un grand patriote. Il a toujours cultivé l’unité et la paix. Nous souhaitons que les autres jeunes s’inspirent de ses œuvres pour faire de la comédie et de l’humour, une filière qui pourra consolider les liens sociaux, la cohésion sociale et la paix dans notre pays », a déclaré François Bourouno.

Présent à cette cérémonie, Aboubacar Camara dit «Grand Devise» qui a pratiqué le défunt a également parlé d’une perte immense pour sa famille et pour la Culture guinéenne.

« Sow Baïlo a été notre maître, Sow Baïlo a été notre baobab, Sow Baïlo a été notre bibliothèque qui ne disparaîtra pas en Guinée. Sa disparition est un regret pour nous. La question que je me pose est-ce qu’on peut avoir son remplaçant en Guinée parce que lui seul peut tenir en aleine le public pendant plus de 2h. Aujourd’hui, les gens sont nombreux ici mais après qui prendra soin de sa famille ? Donc, j’attire l’attention des autorités et nous artistes », a-t-il signalé.

Pour rappel, l’humoriste et météorologue Sow Baïlo est décédé le samedi dernier à l’âge de 73 ans, des suites de maladie. Il sera inhumé cet après midi au Cimetière de Hamdanlaye selon des informations recueillies sur place.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89