dimanche , 14 juillet 2024

Conakry : un double symposium annoncé pour l’ancienne député, Hadja Fatoumata Bôh Camara

Décédée le jeudi 7 septembre à Conakry, des suites de maladie, l’ancienne député de la huitième législature sous le régime d’Alpha Condé, Hadja Fatoumata Bôh Camara, sera inhumée le dimanche 10 septembre à Conakry selon un responsable du Rpg arc-en-ciel.

À cette occasion, le parti d’Alpha Condé a annoncé un symposium pour leur ancienne collègue au siège du parti demain dimanche à partir de 9 heures.

« Le bureau politique national et le président sont tombés d’accord d’organiser le symposium demain dans ce siège à 9h, pour le rendre hommage », a déclaré Mohamed Lamine Kamissoko, membre de la direction nationale du parti.

Dans un communiqué publié peu avant cette annonce de l’ancien parti au pouvoir, le Président du Conseil national de la transition (CNT) a fait part de la profonde douleur du Président de la Transition, du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, les Présidents des Institutions Républicaines, les Honorables Conseillers nationaux, les membres du Gouvernement, les anciens Députés de la huitième Législature et le Peuple de Guinée, du décès de l’honorable Hadja Boh Fotoumata Camara.

« En cette douloureuse circonstance, le Président du Conseil national de la transition porte à la connaissance des parents, amis, alliés, anciens collaborateurs et connaissances, que pour des services rendus à la Nation, le CNT organisera ce dimanche 10 septembre 2023, de 10 heures à 12 heures, au Palais du Peuple, un symposium à la mémoire de la défunte », peut-on lire dans ledit Communiqué dans lequel Elhadj, Dr Dansa Kourouma a présenté les condoléances du peuple de Guinée à la famille éplorée.

Par contre, Mohamed Lamine Kamissoko, ancien député de la huitième législature, par ailleurs membre du bureau politique national du Rpg arc-en-ciel a fait savoir cet après midi que les enfants de la défunte ont décliné l’option du Conseil national de la transition dans la gestion du corps.

« Le CNT a voulu s’occuper du corps de Hadja Fatoumata Bôh Camara. Mais, ses enfants ont été dignes. Ils ont dit que c’est au RPG de décider des obsèques », a dit Mohamed Lamine Kamissoko.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89