mercredi , 24 juillet 2024

Manif du 5 septembre : les Forces vives de Guinée dressent le bilan

Le CNRD, fidèle à ses traditions, a réagit violemment au mot d’ordre de manifestation pacifique lancé par les Forces Vives de Guinée (FVG) ce 5 septembre 2023.

Il a en effet réquisitionné son arsenal de répression classique (BATA, BAC, GIR, BRB, CMIS, BRI, des unités de la GENDARMERIE) à l’effet d’instaurer un climat de terreur et d’étouffer toute tentative de contestation de sa gestion dictatoriale de la Transition.

Ce déploiement massif des forces de défense et de sécurité à la gâchette facile a conduit à transformer la manifestation des Forces Vives de Guinée en une journée ville morte avec une paralysie générale des activités économiques dans le Grand Conakry .

Les violences exercées par les forces de défense et de sécurité sur les innocentes populations de Conakry, à l’occasion du deuxième anniversaire du CNRD, se sont soldées par la mort de trois citoyens innocents et la blessure par balles de plusieurs dizaines d’autres.

Les Forces Vives de Guinée condamnent l’assassinat lâche et tragique de Mamadou Pathé Baldé, âgé de 18 ans, Souleymane Diallo, âgé de 16 ans ainsi que Mouctar Keita âgé de 17 ans, présentent leurs condoléances les plus sincères aux familles endeuillées et souhaitent un prompt rétablissement aux blessés.

Au total, les Forces Vives de Guinée déplorent depuis juin 2022 l’assassinat par les forces de défense et de sécurité de 29 personnes, 108 personnes blessées par balles, 12 handicapés à vie et des centaines d’arrestations et détentions arbitraires. A cela, s’ajoutent des actes de vandalisme, de pillage et d’incursion perpétrés par les forces de défense et de sécurité au domicile de paisibles citoyens.

Les Forces Vives de Guinée ne laisseront pas ces crimes et exactions contre des civils désarmés impunis et se battront pour que la junte y réponde devant les juridictions compétentes.

Les Forces Vives de Guinée informent l’opinion publique nationale et internationale que la folie meurtrière en cours en République de Guinée est planifiée et commanditée au plus haut sommet de l’Etat par Mamadi Doumbouya, Président du CNRD et de la transition.

Cette forte mobilisation des forces de défense et de sécurité contre une marche pacifique et citoyenne comme unique réponse aux revendications légitimes des Forces Vives de Guinée, témoigne de la panique qui s’est emparée d’une junte aux mains ensanglantées dont l’unique projet demeure la confiscation du pouvoir à des fins d’enrichissement personnel d’un clan.

Les Forces Vives de Guinée condamnent avec la dernière énergie les atrocités perpétrées par le CNRD et appellent la communauté internationale à réagir en exigeant des autorités de la transition le respect scrupuleux de leurs engagements nationaux et internationaux en matière de respect des droits de l’homme et de retour à l’ordre constitutionnel.

Conscientes des nombreux sacrifices déjà consentis et à consentir pour le retour de l’État de droit et la démocratie en Guinée , les Forces Vives de Guinée remercient tous les guinéens épris de justice et de liberté pour leur engagement inoxydable en faveur de la lutte que nous menons et les encouragent à rester mobilisés jusqu’au retour de l’ordre constitutionnel dans notre pays.

Que l’esprit civique et citoyen guide nos pas !

Vive le retour rapide à l’ordre constitutionnel !

Ensemble, Unis et Solidaires, nous Vaincrons !

Conakry, le 05 septembre 2023
Le Comité d’Organisation