jeudi , 13 juin 2024

Investi dans ses fonctions du président des Orpailleurs de Guinée, Tidiane Koïta décline ses priorités

Élu pour un second mandat de trois ans le week-end dernier, Elhadj Tidiane Koïta a été officiellement installé dans ses fonctions du président de l’Union nationale des Orpailleurs de Guinée (UNOG) ce mardi 22 août.

La cérémonie de son investiture s’est déroulée au chapiteau by Issa situé dans la Cour du palais du peuple. C’était en présence des représentants des départements ministériels dont la gestion du secteur relève ainsi que plusieurs autres personnes.

Dans son discours, Elhadj Koïta a mentionné qu’il n’est plus désormais le Président des 454 voix qu’il a récolté lors du vote. Mais qu’il est le Président de l’ensemble des Orpailleurs à travers le pays. Par ailleurs, il a dévoilé les chantiers qui attendent son équipe au compte du deuxième mandat.

« La priorité, c’est d’offrir la visibilité à l’orpaillage pour qu’il continue à participer à la chaîne de développement de notre cher pays, la Guinée. L’esprit d’équipe sera prévalu comme ce fût pendant tout mon premier mandant. Le chantier qui nous attend est vaste et nous ne pourrons apporter de solutions que dans l’unité, la solidarité, l’entente, la cohésion et l’amour fraternel. Je profite de cette occasion pour vous annoncer que Monsieur Mory Traoré (son principal Challenger qui a récolté 86 voix ndlr) occupera les fonctions de premier Vice-président du bureau exécutif national où il travaillera avec le Président et les autres membres de bureau pour exécuter des actions à l’avantage des orpailleurs. Cette décision que nous avons bien voulu prendre, Vise à renforcer la cohésion et I’unité dans notre secteur », a fait savoir Tidiane Koïta.

Selon Elhadj Tidiane Koïta plusieurs autres actions en terme de perspectives sont prévues pour son second mandat. Notamment : la conciliation de l’exploitation artisanale de l’or avec l’environnement, la sécurisation des orpailleurs et leurs biens, l’amélioration des conditions d’exploitation artisanale de l’Or dans les mines en s’appuyant sur la finalisation du projet de mécanisation de l’orpaillage artisanal avec le Ministère des Mines afin de stopper les éboulements et augmenter la productivité, appui aux structures installées à la base pour les rendre plus opérationnelles, améliorer la sphère d’achat et de commercialisation, la lutte contre la fraude dans toutes ses formes, la promotion de l’éducation des enfants, favoriser la solidarité entre les acteurs, sensibiliser afin que les lois régissant l’exploitation artisanale de l’Or soient respectées et appui aux communautés pour accès à l’eau potable entre autres.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89