mercredi , 24 juillet 2024

Guinée : la journée des élites de l’école guinéenne officiellement célébrée à Conakry

Ce samedi 12 août, la journée des élites de l’école guinéenne dénommée « Sacre des Premiers » aux différents examens nationaux a été célébrée à Conakry. La cérémonie de cette célébration qui s’est déroulée au Chapiteau By Issa situé dans l’enceinte de la Cour du palais du peuple a mobilisé plusieurs personnalités du pays.

Dans son discours de circonstances, le Ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation (MEPU-A) a solennellement magnifié «les résultats exceptionnels» obtenus par chacun des Lauréats du Certificat de fin d’Études Élémentaires (CEE) au Baccalauréat unique, en passant par le Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC). Pour lui, ces résultats engrangés sont l’aboutissement des années d’efforts acharnés, des nuits blanches, de remise en question de la determination inébranlable.

Parmi ces Lauréats, Guillaume Having a particulièrement cité : Adolphe Irénée Koly de N’Zérékoré, premier de la République en sciences mathématiques (SM) avec une moyenne historique de 18, 99, un record depuis 1985, Fatima Chimère Somparé, première de la République en sciences sociales (SS) avec 17, 72 de moyenne, également un record depuis 1985, Karamady Diallo de Gaoual, premier des premiers du BEPC avec 19, 05 de moyenne et Fatima Christia, première des premières du CEE avec une moyenne de 9, 56 soit 19, 12 de moyenne.

« Félicitations à vous chers Lauréats. Vous venez d’inscrire vos noms en lettre d’or dans le panthéon des majors de la République de Guinée. Vous rejoignez ainsi vos illustres aînés tels que Général Moussa Camara, directeur général de la Douane, premier au bac (maths, physique) en 1985, Mamadouba Bah, premier au Bac1 en 1986 et au Bac2 en 1987 en sciences mathématiques, Saran Kalé Bérété, première en 1998, option Sciences expérimentales », a fait savoir le Chef du département de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation.

Selon Guillaume Having, la célébration de cette journée des élites de l’école guinéenne s’inscrit « dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de l’inclusion si chère au Président de la République. Nous avons décidé de reconnaître et de récompenser les réussites spéciales qui incarnent la persévérance, la résilience et la diversité de nos apprenants. C’est le cas de Sambou Diakité, admis au Bac à la douzième tentatives, de M’Mawa Sidibé, de Fatoumata Binta Diallo et de Nèma Victor Kolié qui ont tous décroché le Bac malgré leur état physique. Ceci, pour vous dire que chaque élève quelque soit sa situation mérite d’être soutenu, encouragé et outillé pour sa réussite », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le patron de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation a annoncé que des diplômes spéciaux avec branding dessus seront également attribués aux autres admis aux différents examens session 2023. Et cela, en application des critères définis par un décret du Président de la Transition pris dans ce sens.

« Je voudrais aussi profiter de cette tribune pour annoncer qu’en application de l’arrêté À/2023/349/MEPU-A/cap/SGG du 13 février 2023, les diplômes spéciaux avec branding seront attribués à tous les admis ayant remplis les critères édictés dans ledit arrêté. Il s’agit des admis du CEE avec une mention très bien soit une moyenne supérieure ou égale à 8/10. Ceux du BEPC et Bac SM et SE avec mention très bien soit une moyenne supérieure ou égale à 16/20 et enfin ceux des SS de l’enseignement général, de SE et SM du franco-arabe avec la mention bien soit une moyenne de 14/20 », a mentionné Guillaume Having, ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation (MEPU-A).

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89