samedi , 20 juillet 2024

Justice : la Cour suprême suspend une décision de la CRIEF et libère l’ex DG de l’OGP et son DAAF

L’ancien Directeur de l’Office guinéen de la publicité (OGP), Paul Moussa Diawara et son ancien directeur financier, Inza Bayo ont été condamnés le mardi 20 juin dernier à cinq ans de prison chacun pour des faits de détournement de deniers publics et complicité.

Après un mois et quelques jours de détention à la maison centrale de Conakry, ils ont été libérés le mercredi 2 août. Cette information a été confirmée ce jeudi 3 août par le procureur près de la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief).

Aly Touré a indiqué que ces deux hauts cadres sous le régime d’Alpha Condé ont recouvert leur liberté sur décision de la Cour Suprême. « Oui, la Cour suprême a fait suspendre leur condamnation d’abord », a confié le procureur Aly Touré à nos confrères de Mediaguinee sans mentionner les motifs de la suspension de cette décision de la CRIEF par la Cour suprême.

Il faut le rappeler qu’en plus de leur condamnation à 5 ans de prison, chacun, Paul Moussa et Inza Bayo ont été également condamnés par la Chambre des appels de la Crief au paiement d’une amende de 50 millions chacun et au remboursement de la somme 39 milliards 679 millions 27 mille 698 francs guinéens, au titre du principal et un montant de 9 milliards 479 millions 956 mille 423 francs guinéens, au titre de dommages et intérêts ainsi que leurs biens saisis. La Cour suprême a, pour le moment, suspendu toutes ces décisions en libérant l’ex-directeur général de l’OGP et son DAAF.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89