jeudi , 25 juillet 2024

un Guinéen condamné au Nigeria pour trafic de peau de pangolin et d’ivoire

Un tribunal fédéral de Lagos a condamné le 19 juillet à six ans de prison quatre ressortissants étrangers dont un Guinéen. Ils étaient tous accusés de trafic de peau de pangolin et d’ivoire.

Le Guinéen, présenté comme Mory Bérété, et ses coaccusés étaient poursuivis pour trafic de 7 tonnes d’écailles de pangolin et de 850 kg d’ivoire au Nigeria.

Leur arrestation par les services de douanes du Nigeria date de mai 2022.

Suspectés d’être le cerveau d’un puissant réseau de trafiquants, Bérété et ses compagnons d’infortune Duong Van Thang, Phan Hong Quan, Phan Viet Chi étaient poursuivis pour « possession illégale présumée, trafic, stockage, contrebande et commerce d’écailles de pangolin », selon le journal nigerian Pulse.

Ils ont plaidé « non coupables » dans un premier temps, avant de reconnaître les faits dans le cadre d’un accord trouvé avec le ministère public, rapporte notre confrère.

Le Haute Cour fédérale leur accorde la possibilité de convertir leur peine en amendes suite à cet accord obtenu peu avant la fin du procès.

Les informations transmises à la cour par les enquêteurs révèlent que le Guinéens et un des coaccusés assuraient le trafic des tonnes d’espèces sauvages vers le Vietnam.

Leur réseau de blanchiment d’argent a également été démasqué.

Fanta Bah