vendredi , 21 juin 2024

Avancée du statut économique de la Guinée : « chaque jour, le bilan positif de notre gouvernance sous le leadership du professeur Alpha Condé s’éclate »

L’ancien parti au pouvoir, le Rpg arc-en-ciel a tenu sa traditionnelle assemblée générale ce samedi 8 juillet. Au cours de cette rencontre les militants du parti, la direction nationale du navire jaune par la voix de Souleymane Keïta sur le changement du statut économique de la Guinée sous le CNRD. Selon l’ancien député de la mouvance présidentielle, le jalon de cette avancée économique ont été posées par l’ancien régime d’Alpha Condé pour lequel, dit-il, tout Guinéen doit être fier.

« La semaine écoulée, nous avons été heureux d’apprendre avec les médias, mais principalement, à travers un communiqué de la Banque Mondiale qui a publié sa revue comme à l’accoutumé. Une revue qui met en exergue le changement de position de la Guinée en terme de performance économique. La Guinée désormais quitte la catégorie des pays a revenu faible pour être dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire d’échelon inférieur. Ça c’est une avancée importante que tout Guinéen devait être fier », a entamé Souleymane Keïta.

Puisque nous sommes un parti politique et nous sommes amené à expliquer ce que nous avons fait, poursuit Souleymane Keïta, il est important d’expliquer cela à la population en général mais aux militants du RPG en particulier.

« Nous cesserons jamais de le rappeler qu’en 2010, la situation économique de la Guinée était catastrophique. Ça fait que le professeur Alpha condé avec le gouvernement avait décidé de prendre des mesures difficiles pour renouer les relations avec les institutions internationales. Il vous souviendra qu’à l’époque nous avons parlé de PPTE. Nous en avons tellement parlé que certains s’en moquaient. Mais c’était une évidence parce qu’à l’époque la Guinée était parmi les pays pauvres très endettés (PPTE). Ce qui fait qu’on ne pouvait entreprendre aucune réforme tant que nous n’avions pas rempli les conditions importantes imposées par ces institutions et c’est exactement ce qui a été fait. Et, il faut rappeler à l’époque le professeur Alpha Condé avait dit à tout le monde de serrer la ceinture que parceque la situation va être difficile », a-t-il expliqué.

D’après l’ancien chargé de mission à la Présidence de la République, ces résultats ne s’obtiennent pas en si peu temps. C’est le résultat de plusieurs années de bonne gouvernance soutient-il. « Aujourd’hui la Guinée change de statut. Ça, c’est important, parce que c’est le résultat de l’ensemble de ce processus là qui se base sur plusieurs critères d’appréciation. Ça ne se fait pas en deux (2) jours, en une année. Ça ne se fait pas en 13 mois. C’est un processus réel. Heureusement que le communiqué de la Banque Mondiale ressort ces éléments là. Donc, nous avons changé de statut, parce que notre PIB a changé. Un pays qui n’avait que 6 milliards de dollars comme produit intérieur brute (PIB) en 2010 s’est retrouvé autour des années 2020et 2021 à plus de 14 milliards donc près de 15 milliards de dollars. Soit 3 fois le PIB de 2010. Ça fait que le revenu national dont on parle aujourd’hui qui était 400 et 500 dollars par an se trouve en 2020 à mille et quelques dollars. Donc, le revenu par habitant comparativement au PIB aussi a doublé. Ce sont ces indicateurs qui permettent à un pays de changer. Ce travail ne se fait pas en un laps de temps. Nous sommes obligés de dire ça, par ce que nous entendons des discours de certains politiciens en quête de militants, en quête de documents qui sont complètement en déphasage avec les réalités. Chaque jour le bilan positif de notre gouvernance sous le leadership du professeur Alpha Condé s’éclate au grand », a déclaré Souleymane Keïta.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89