vendredi , 24 mai 2024

Guinée : pendant ce temps, un autre parti politique voit le jour

Alors que les autorités du Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation s’activent dans la collecte des données auprès des différentes formations politiques pour déceler de «faux» des «vrais» partis, un groupe d’hommes politiques ont lancé le sien ce 7 juillet à Conakry.

Il s’agit du Parti dénommé « les Sociaux-Démocrates de Guinée (SDG) » dont la présentation au public a été officiellement faite ce vendredi en marge d’une conférence de presse.

Ce parti nait dans un contexte où le sujet de réduction drastique du nombre de partis politiques en Guinée est sur de nombreuses lèvres dans la Cité.

Le nouveau parti les Sociaux démocratiques de Guinée est dirigé par un politologue, à l’occurrence Dr Mamadou Aliou Barry. D’après des informations, ce désormais politique est né le 15 juin 1954 à Dalaba, une des Préfectures de la Guinee. Selon la même source, le président du parti SDG, Mamadou Aliou Barry a fait ses etudes primaires et secondaires dans son pays avant de s’exiler en France pour des raisons dont on ignore. Il y a poursuivi sa formation universitaire où il est sorti diplômé en droit et en économie.

Depuis plusieurs ans, il consacre son temps à l’etude et à l’analyse des questions de paix, de democratie, de defense, de sécurité et de droits de l’homme en Afrique d’où il est spécialiste avant de se lancer en politique dans son pays natal. Actuellement, Dr Mamadou Aliou Barry dirige à Conakry le Centre d’analyse et d’études stratégiques (CAES).

Pour rappel, le Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a fait le point le mercredi dernier de la mission d’inspection et de collecte des données effectuées auprès des partis politiques.

Les résultats ont révélé, selon Mory Condé, que sur 187 partis politiques agréés, 79 ont été sillonnés parmi lesquels 48 ont fourni des adresses erronées et 44 partis politiques sont sans adresse.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89