dimanche , 1 octobre 2023

Symposium de Rabiatou Serah Diallo : Dr Makalé Traoré rend un hommage mérité à « la femme de paix » (important discours)

Décédée le mercredi dernier à Conakry, les autorités guinéennes ont rendu un dernier hommage à l’ancienne Syndicaliste, Hadja Rabiatou Serah Diallo à travers un Symposium organisé ce vendredi 30 juin au palais du peuple. La cérémonie a connu la présence du Premier Ministre, Dr Bernard Goumou, les représentants des institutions républicaines, des institutions internationales et corps diplomatiques accrédités en Guinée, ainsi que des délégations étrangères sans oublier le Mouvement syndical guinéen et plusieurs autres personnalités.

À cette occasion, la présidente d’honneur du REFAMP et de la COFFIG qui fut une collaboratrice de la défunte Rabiatou a rendu un vibrant hommage à son «amie» qu’elle a qualifié de « femme de paix »

Dans son discours ci-dessous, Dr Makalé Traoré, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est revenu sur le parcours de Rabiatou Serah Diallo mais aussi du rôle majeur qu’elle a joué avec l’ancienne Syndicaliste pendant les dix dernières années dans le pays en matière de résolution des conflits pour la paix en Guinée :

Je dois préciser que Je ne m’exprime pas ici en tant que facilitatrice mais en tant que Présidente d’honneur du REFAMP et de la COFFIG et en tant qu’amie, collègues de cette grande dame qui était une femme de paix. Aujourd’hui, tout le monde pleure HADJA RABIATOU SERRAH DIALLO, LA GRANDE RABIE, parce qu’il y a des jours qui font souffrir plus que d’autres avec des souvenirs qui marquent à jamais nos vies et nos esprits

Nous femmes du Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires de Guinée et la Coalition des Femmes et Filles de Guinée Pour le Dialogue, La Consolidation de la Paix et le Développement nous avons pris l’option de ne pas pleurer mais te célébrer en tant que membre actif jusqu’au soir de ta vie de nos organisations : Te célébrer, toi qui a gravi, malgré les pesanteurs et les difficultés, les échelons professionnels et syndicaux les uns après les autres pour finalement arriver au sommet du chemin que tu as choisi, de secrétaire dactylographe, tu es devenue la première femme en Afrique à diriger un syndicat, Secrétaire Générale de la CNTG, Présidente du CNT en 2010, Présidente du Conseil Economique et Social et, seule guinéenne au musée continental de la femme africaine, de son vivant.

Te célébrer, toi qui, au-delà de ton impressionnante biographie, a marqué et marquera pour toujours plusieurs générations par ton courage. Te célébrer, toi qui a été une femme de cœur, une femme d’honneur, une femme d’état, qui a tout donné à la Guinée et au-delà de la Guinée. Te célébrer, parce que la plus grande vertu d’une république, c’est de célébrer ses valeureux fils et filles. Te célébrer, toi qui t’es battue pour les travailleurs, pour les femmes et surtout pour la paix envers et contre tout…

Oui, femmes de paix, nous avons animé la première case de veille des femmes de Guinée pour des élections apaisées, plus de 200 situations conflictuelles désamorcées à l’occasion des élections législatives de 2013.

Oui, femmes de Paix, nous avons animé la deuxième case de veille des femmes de Guinée pour des élections apaisées, 1603 situations conflictuelles désamorcées le jour du scrutin présidentielle en 2015.

Oui, femmes de Paix, nous avons animé la troisième case de veille des femmes de Guinée pour des élections apaisées, 832 situations conflictuelles désamorcées à l’occasion des élections communales et communautaires de 2018.

C’est pourquoi nous saluons l’hommage que la république rend aujourd’hui à HADJA RABIATOU SERRAH DAILLO à travers l’organisation de ce symposium et vous tous ici présents qui y avez contribué. Aussi, au nom Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires de Guinée, nous venons vers le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, pour solliciter sa générosité, son patriotisme, son cœur pour qu’un édifice public porte le nom de HADJA RABIATOU SERRAH DAILLO, édifice pouvant symboliser son combat et son engagement pour son pays.

Chère aînée, tu peux t’en aller apaisée. Dieu t’a gratifié de trois grandes valeurs :

1) L’ATTACHEMENT A LA FAMILLE, une valeur à laquelle tu tenais comme aux prunelles de tes yeux,

2) L’ENGAGEMENT pour t’éclairer dans tes choix afin de distinguer l’essentiel du superflu, le bien du mal,

3) LA SAGESSE DE L’AGE pour bonifier ton existence afin que tous tes péchés soient conjurés, abjurés, pardonnés, oubliés avant que tu ne sois rappelée à Dieu.

Tout ce que tu as réalisé pour nous restera à jamais gravé dans nos cœurs et dans le cœur de très nombreux Guinéens. Nous gardons en mémoire et à jamais ta célèbre phrase : « Quand la femme allume le feu, c’est sous la marmite pour nourrir ses enfants, pas pour bruler le pays » pour que jamais nos bras ne tombent pour continuer de nous mobiliser pour préserver la paix dans notre pays et partout ailleurs en Afrique et dans le monde. Nous en sommes chaque jour convaincues et ferons tout pour que la Guinée soit protégée des conflits. Tu peux compter sur nous…

GRAND Merci à toi HADJA RABIATOU SERRAH DAILLO pour l’extraordinaire modèle que tu as été pour nous. Repose en paix et que la terre de Guinée te soit légère. Je vous remercie de votre attention.

 

Dr MAKALE TRAORE, Présidente d’honneur du REFAMP et de la COFFIG