lundi , 20 mai 2024

Développement local/Kankan : la participation des femmes au menu d’une rencontre

Lancé officiellement le 21 juin à Faranah, la compagne de sensibilisation de femmes des Communes rurales impactées par le projet Simandou, initiée par Women In Mining, a pris fin le dimanche 24 juin à Kankan. Selon la Coordinatrice de Women In Mining Guinée (les femmes dans le secteur minier), des femmes leaders de deux Communes Urbaines et celles de huit (8) Communes rurales ont été sensibilisées au cours de la mission.

« À Faranah, nous avons eu à rencontrer les six (6) Communes rurales que l’infrastructure, le chemin de fer, doit traverser plus les femmes de la Commune Urbaine. Et à Kankan, le projet traverse de Communes rurales. Il s’agit de Tokounou et Mamouroudou. Kankan étant la préfecture, nous avons jugé nécessaire de venir la sensibilisation en invitant ces femmes leaders de Tokounou et Mamouroudou en présence de leurs sœurs de la Commune Urbaine de Kankan. L’objectif est de sensibiliser les femmes pour le changement qui s’opérera dans quelques années à venir dans leur préfecture. À savoir la construction du chemin de fer qui est une technologie très avancée. Ça ne sera pas comme, les Trains que nous voyons à Conakry, Kamsar et l’ancien Niger où on voyait les barrières. Quand les véhicules ou les piétons veulent passer, il y a la sécurité pour dire s’arrêter le train vient. Ça ne serait pas là même chose. Le Train sera guidé électroniquement. Nous avons jugé nécessaire à l’amont de venir sensibiliser nos mamans, nos sœurs qui ont des activités liées à la terre. C’est elles qui traversent les Forêts, les rivières pour aller au champ, pour aller puiser de l’eau. Donc, il y aura un changement d’attitude. D’où la tenue cette rencontre de sensibilisation sur deux volets : économique et sociale », a expliqué Sayon Bérété.

Pour Souleymane Condé,

secrétaire général chargé des affaires administratives de la préfecture de Kankan et représentant du préfet à cette activité, « qui parle de femmes, parle de développement.Women In Mining prône aujourd’hui la sensibilisation des femmes dans les localités impactées par le projet Simandou. À Savoir les sous-préfectures de Tokounou et de Mamouroudou qui relèvent de la préfecture de Kankan. Si cette ONG est là aujourd’hui pour sensibiliser ces femmes de ce qu’elles doivent faire sur le terrain, cela est un ouf de soulagement pour nous les autorités locales. Puisque la femme occupe une place prépondérante dans nos sociétés. Toutes les femmes qui sont dans ces différentes localités y compris celles de la Commune Urbaines sont là pour passer le message aux autres femmes impliquées dans le processus de développement de la localité », a déclaré Souleymane Condé.