lundi , 4 mars 2024

Kassory et cie à la CRIEF : « je ne négocierai pas sur le cas de celui qui a volé l’argent de l’État, même si…»( Charles Wright)

Lors d’une conférence qu’il a animé ce mercredi 17 mai, Charles Wright s’est prononcé sur le cas des personnes en conflit avec la loi pour des présumés faits de détournement des deniers publics.

Contrairement au cas de la remise en liberté provisoire de Oumar Sylla allias Foniké Menguè et ses camarades de lutte, le Ministre de la Justice qu’il ne négociera pas sur le cas des personnes qui se trouvent à la CRIEF.

Selon lui, des gens ont parlé du cas de ces dernières suite à la remise en liberté provisoire des responsables du FNDC. D’après Charles Wright, certaines allaient jusqu’à demander la remise en liberté provisoire aussi des personnes en conflit avec la loi à la CRIEF dont des anciens dignitaires du régime d’Alpha Condé.

« Les gens ont parlé. Chacun a dit, maintenant si on fait ça (la remise en liberté provisoire de Foniké Menguè et cie ndlr), on va libérer tous les gens de la CRIEF. Celui qui a volé l’argent de l’État, je ne négocierai pas même si les imams descendent, parce que ça n’appartient pas à quelqu’un. Ça appartient au peuple de Guinée. Je suis fortement la dessus. On a toujours respecté les religieux. Mais à un moment donné, l’État doit prendre sa responsabilité », a déclaré Charles Wright, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux et Ministre des droits de l’homme.

 

Djely Mamadou Kouyaté

628 38 09 89