vendredi , 24 mai 2024

Journée mondiale du patrimoine africain : Kwame Ture, activiste international, célébré à Conakry

La Journée mondiale du patrimoine africain a été célébrée le 5 mai à travers le monde. En Guinée, l’occasion a été mise a profit par un groupe d’opérateur culturel pour commémorer la mémoire de Kwamé Turé, Stokley Carmichael qui fut partisan du panafricanisme à travers son implication aux différentes manifestations du mouvement des droits civiques des années 1960 et la ségrégation aux Etats-Unis pour dynamiser l’énergie de la communauté noire.

« Le 5 mai est consacré par la trente huitième (38èm) session de l’UNESCO comme journée mondiale du patrimoine africain. Nous en tant qu’acteurs culturels, nous nous sommes dit qu’il ne faut pas qu’on fasse seulement musique et danse. Il faudra qu’on s’adresse à tout ce qui est patrimoine matériel et immatériel. Donc, une des illustres personnalités qui est venu ici en Guinée avec Miriam Makeba et a vécu ici comme le conseiller principal de feu président Ahmed Sékou Touré, a abandonné son nom de descent d’esclave (Stokley Carmichael) par amour au panafricanisme, a pris les noms des grands leaders du moment, Kwamé Kruma, ancien président du Ghana et le feu président Ahmed Sékou Touré de la Guinée. D’où son nom Kwame Ture. C’est à travers cette journée que nous avons célébré cet homme », a expliqué Ahmed Keïta, organisateur de l’événement.

Pour rappel, Kwamé Turé (Stokley Carmichael) est né en 1941 et décédé en 1998. Il fut le président national de l’étudiant non-violent du Comité de coordination en juin 1966 avant de devenir le Premier ministre honoraire des Black Panthers. Il a par ailleurs, bâti sa notoriété sur le mouvement Black Power et l’initiation du concept Racisme institutionnel.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89