dimanche , 21 avril 2024

Conakry : lancement officiel du projet « filles et femmes pour la paix en Guinée » (FIFEP-Guinée)

Les responsables de Care International ont officiellement procédé le vendredi 28 avril au lancement des travaux du projet dénommé « filles et femmes pour la paix en Guinée » (FIFEP-GUINÉE). La rencontre qui s’est déroulée à l’hôtel Riviera situé dans la Commune de Kaloum a mobilisé près 500 participants. Les représentants du Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des personnes vulnérables, la Vice-présidente du Conseil national de la transition (CNT), la Gouverneure de la Ville de Conakry, les Maires des six communes de Conakry, les représentants des agences du Système des Nations Unies, des agences de développement et des Organisations internationales, les organisations de la société civile étaient tous confiés à cet événement organisé par Care International.

Cette cérémonie du lancement a été présidée par la Cheffe de Cabinet du Ministère de l’action sociale en présence de la directrice pays Care Côte d’Ivoire-Guinée et du directeur régional Care Afrique de l’Ouest. Le projet vise à renforcer les capacités et les initiatives des femmes et filles pour la promotion de la paix. L’initiative permet d’engager des organisations et réseaux de femmes dans les processus de consolidation de la paix en Guinée pour une action durable. Elle favorise également de promouvoir la participation des femmes aux espaces de dialogue inclusifs.

Selon la directrice pays Care Côte d’Ivoire-Guinée, la mise en œuvre du présent projet se fera sous le leadership du Ministère de l’action sociale.« Le projet des filles et femmes engagées pour la consolidation de la paix en Guinée est une belle initiative qui a été financée par le Fonds de consolidation de la Paix des Nations Unies et qui va se mettre en œuvre sous le leadership de Care en collaboration avec les organisations locales pour renforcer les capacités et les initiatives des femmes pour la cohésion sociale et la promotion de la paix en Guinée. Ce travail sera fait également sous le leadership du Ministère de l’action sociale de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables. Nous entendons collaborer avec toutes les autres initiatives en cours afin que nous puissions atteindre les objectifs de consolidation de la paix en Guinée. À cela, nous invitons tous les groupements de femmes en Guinée de s’approcher au Care et du Ministère de l’action sociale afin que nous puissions pour la complémentarité des opportunités et de services atteindre les objectifs », a expliqué Ghislaine Fouda, directrice pays Care Côte d’Ivoire-Guinée.

Pour sa part, la représentante de la Ministre de l’action sociale a rassuré les organisateurs du soutien du département que dirige Aïcha Nanette Conté. « Elle m’a chargé de vous rassurer de son soutien et du soutien de son département. Le Ministère ne ménagera aucun effort pour encourager et soutenir auprès des partenaires bi et multilatéraux ces genres d’initiatives. Le Président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya aussi depuis son avènement n’a pas manqué de soutenir les femmes de Guinée. Je pense que l’idée d’impliquer les femmes et filles pour la consolidation de la paix en Guinée est salutaire. C’est un gage de réussite de promotion de la paix dans notre pays. Parce que ce sont les femmes qui sont la source de la paix. C’est nous qui enfantons, c’est nous qui éduquons et c’est nous qui transmettons à la population les vertus cardinales de la société. C’est nous qui devons nous impliquer parce que c’est nous qui sommes concernées. Nous sommes des Mamans et vous êtes nos maris, nos enfants etc. Donc, sans la paix nous ne pouvons pas évoluer », a déclaré la cheffe de cabinet, Aïssatou Barry.

Les Communes de Conakry et les préfectures de Kankan, Mamou, Siguiri, Labé, Boké, N’Zérékoré et Kissidougou sont les zones ciblées par le projet financé par le Fonds de consolidation de la Paix des Nations Unies (UNPBF) à hauteur d’un million huit cent cinquante mille (1 850 000) USD pour une durée de 24 mois (2 ans, de février 2023 à février 2025).

À noter qu’en plus de Care International, la Coalition des Filles/Femmes de Guinée pour le Dialogue, la Consolidation de la Paix et le Développement (COFFIG DCPD), le Groupe de travail sur les femmes, les jeunes, la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest et au Sahel (GTFJPS-AOS) et le Réseau ouest-africain pour la consolidation de la paix (WANEP-Guinée) sont des organisations locales chargées de l’exécution du projet sur le terrain.

 

Mamadou Kouyaté

628-38-09-89