mardi , 28 mai 2024

Bakary Diaby, le visage inspirant d’un entrepreneur hors-pair (par Mohamed Cissé)

Vous ne l’avez peut-être jamais rencontré, mais vous avez certainement entendu parler de lui. Bakary Diaby est l’un des jeunes modèles de la Guinée. Entrepreneur de renom, le patron de SOGUIBEC fait parler de lui depuis plusieurs années. Tous ceux qui ont pu échanger avec l’homme témoignent de sa bonté et de son sens élevé de créativité.
Parrain de plusieurs initiatives portées par des jeunes, Bakary se présente comme le “Messi” de la couche juvénile plongée dans un chômage inédit. On peut dire haut et fort, et sans risque de se tromper, que c’est l’illustration parfaite d’une jeunesse responsable au service exclusif de son pays.

Le prince du BTP s’est imposé dans le monde des affaires, ce qui fait qu’à ce jour, il réalise plusieurs infrastructures de l’Etat, mais aussi des particuliers.
D’un père opérateur économique qu’il considère d’ailleurs comme son modèle, le jeune milliardaire est sorti des grandes écoles françaises. Contrairement aux autres, le diplômé en commerce et management va décider de rentrer dans son pays d’origine pour contribuer à sa manière à son développement. Et aujourd’hui, le pari est réussi pour cet entrepreneur modèle dont le courage, l’endurance, l’abnégation font l’unanimité. Son nom, son leadership et son humilité sont au cœur des débats dans les grands milieux de Conakry.

Marié et père de 5 enfants, le génie de la construction en Guinée, détenteur de plusieurs prix africains et même européens se rappelle de son défunt père dont la mort l’a bouleversé. D’où qu’il se trouve, le richissime homme d’affaires Baba Diaby devrait être fier d’un fils qui, sans soutien financier ni matériel, a su se hisser sur le toit des entrepreneurs les plus célèbres de la sous-région.

“C’était un guerrier, c’est lui qui m’a tout appris. Tout ce que j’ai aujourd’hui au niveau éducation, c’est ce monsieur qui m’a tout donné et m’a tout appris. Il ne m’a rien laissé comme héritage matériel ou financier, mais il m’a laissé son éducation et sa bénédiction”.

Bakary Diaby est sans doute le nouveau visage du BTP en Guinée. Le siège de son entreprise SOGUIBEC qu’il a construit sur fond propre et à coût de plusieurs milliards de francs guinéens, répond aux normes internationales. Dans quelques années, ne soyez pas surpris de voir un nouveau Bill Gâtes de la Guinée qui n’est autre que le jeune Diaby.

 

Mohamed Cissé, journaliste 623 33 83 57.