dimanche , 3 mars 2024

Compte à rebours, refus des critères de pré-dialogue : le RPG à Doumbouya « un Officier de haut rang se distingue…»

Après les Etats Unis qui ne cessent de mettre une pression psychologique à travers son Ambassade implantée à Conakry sur les autorités de la transition quant au respect de la durée des 24 mois. C’est le tour de l’ancien parti au pouvoir, le Rpg arc-en-ciel, d’emboîter le pas dans ce sens. c’était en marge de l’assemblée générale du parti tenu ce samedi 08 avril.

« Il est important de rappeler que le compte à rebours sur les 24 mois à compter du 4 décembre 2022 signé librement par les deux parties, CEDEAO et le Gouvernement en l’absence de tous les acteurs politiques et sociaux du pays, commence à entrer dans le décompte. Sur cette question, des voix plus autorisées ont commencé à rappeler au Gouvernement la fin de la transition dans le couloir des 24 mois. Nous estimons qu’un officier de haut rang se distingue des autres citoyens dont il a la charge de défendre par le respect de sa parole et de ses engagements », a fait savoir la direction nationale du parti dans une note publiée ce samedi.

Par ailleurs, le parti d’Alpha Condé a décrit l’atmosphère qui règne dans le cadre des pourparlers entre les Forces vives et le Premier Ministre, Bernard Goumou. Particulièrement, cette formation politique a dénoncé le fait que le gouvernement refuse d’accéder aux préalables du dialogue que les Forces vives ont mises sur table de négociations. « Nous avions posé les critères d’un pré-dialogue s’articulant autour de préalables qui sont entre autres l’arrêt des poursuites contre les acteurs sociaux et politiques et que retour au pays de ceux en exil, la libération sans conditions des leaders politiques arrêtés pour des chefs d’accusation non prouvés ainsi que des acteurs sociaux, la levée de l’interdiction de manifester etc. L’entêtement du gouvernement de ne pas accéder à ces préalables s’affiche clairement dans les négociations que mènent les religieux », a dénoncé ce parti membre des Forces vives alors que les religieux, eux saluent le climat qui prévaut autour de la table des pourparlers.

D’après le Rpg arc-en-ciel, des manœuvres sont en cours pour contourner les 24 mois de la transition. Le bureau politique national du navire jaune a, à cet effet, interpellé des institutions internationales et la CEDEAO. « Nous interpellons à cet effet, les Institutions Internationales et la CEDEAO en tête sur les entre jeux sciemment organisés pour contourner les 24 mois et faire de la fin de la transition un horizon lointain. La classe politique guinéenne la plus représentative du peuple, organisée au sein des forces vives de la République, n’acceptera jamais cette dérive dont les prejudices sont incalculables sur notre démocratie et sur notre nation tout court », a martelé le Rpg arc-en-ciel.

 

Djely Mamadou Kouyaté

628 38 09 89