mardi , 27 février 2024

À qui profite du vieux conflit entre l’UFR de Sidya Touré, Dr Makalé Traoré et Bella Kamano ?

Ce fut une réponse du Berger à la Bergère !

Comme pour dire que le torchon brûle encore et encore entre la présidente du parti PACT, Dr Makalé Traoré et son ancienne famille politique, l’UFR autour d’un vieux sujet qui remonte de 2008, huit (8) mois avant le décès de feu Président Général Lansana Conté, le 23 décembre de la même année, suivi de la prise du pouvoir par le Comité national pour la démocratie et le développement (CNDD) dirigé à l’époque par le Capitaine Moussa Dadis Camara.

Il s’agit de la nomination de Dame Makalé Traoré dans le gouvernement de large consensus que dirigeait Ahmed Tidiane Souaré qui fut d’ailleurs le dernier Premier Ministre du Président Conté. C’est ce vieux libellé que certains responsables de l’UFR ont retiré dans les tiroirs le samedi passé pour le remettre sur la place publique lors d’une assemblée générale du parti pour raisons qu’on ignore pour le moment. Ces derniers ont soutenu que cette nomination de Makalé Traoré dans ledit gouvernement de large consensus a été facilité grâce à l’implication de Sidya Touré qui aurait œuvré dans ce sens.

Mais Bella Kamano y a opposé un démenti catégorique lors d’une conférence de presse qu’il co-animé à Conakry le mardi 28 mars. Au contraire, Bella Kamano qui dit avoir pris contact avec la principale concernée avant de se prononcer sur ce sujet a fait savoir que l’arrivée de Dr Makalé Traoré dans le gouvernement de Ahmed Tidiane Souaré au crépuscule du régime du président Conté a été plutôt facilité grâce à l’appui du président du patronat de Guinée d’alors dont Makalé était membre. À l’occurrence, Elhadj Mamadou Sylla.

À en croire donc Bella Kamano qui n’a pas expliqué les motifs de sa prise de position en faveur de Dr Makalé Traoré dans cette affaire, Sidya Touré aurait manœuvré dans le sens de recaler ce membre de son parti au moment des faits au profit d’autre personnes. Il n’en fallait pas cette sortie médiatique de sieur Kamano pour irriter la colère de l’UFR.

En réponse aux propos de Bella Kamano, le parti de Sidya Touré a décidé, à travers sa Cellule de Communication, d’enfoncer leur ancienne collaboratrice en poussant le débat sur un terrain sensible pour justifier l’exclusion de Dr Makalé Traoré de cette formation politique. Ce terrain sensible, c’est l’affaire du massacre du 28 septembre 2009 dont le procès est en cours.

Selon la Cellule de communication, le BEN de l’Union des forces républicaines a décidé d’exclure l’ancienne directrice de campagne d’Alpha Condé en 2010 du fait qu’elle aurait effectué le déplacement sur le Nigeria dans le but de nier l’existence des femmes violées et des femmes tuées au stade du 28 septembre 2009.

« Il a fallu, suite aux événements du 28 septembre, que Makalé Traore constitue un groupe de femmes pour se rendre à Abuja pour apporter leur soutien au CNDD et nier l’existence des femmes violées et des femmes tuées au stade du 28 septembre pour que la décision de son exclusion soit prise par le Bureau Exécutif National (BEN) de l’UFR », a mentionné la cellule de Communication de l’UFR dans un communiqué de démenti sur les véritables raisons du divorce entre l’ancienne Ministre Makalé Traoré, actuellement une des Facilitatrices du cadre de dialogue inclusif inter-guinéen et son ancien mentor, Sidya Touré. Cette déclaration de l’UFR intervient à un moment où le procès du 28 septembre 2009 suit son cours normal avec la comparution des témoins.

il faut le rappeler, Bella Kamano et Dr Makalé Traoré étaient tous des alliés de l’ancien parti au pouvoir, le Rpg arc-en-ciel. La première personne est restée dans le navire jaune jusqu’à la chute du régime d’Alpha Condé, le 5 septembre 2021 suite à un coup d’État. La seconde a très tôt pris ses distances du Rpg arc-en-ciel après avoir participé à l’élection de son candidat à la magistrature suprême du pays(…). Et 5 ans après, elle s’est portée candidat à l’élection présidentielle de 2015 contre Alpha Condé qui a brigué son deuxième mandat.

La question que l’on se pose est de savoir à qui profite donc de ce vieux conflit par média interposé entre l’UFR, Dr Makalé Traoré et Bella Kamano ? Pourquoi ce débat refait surface 16 ans après, surtout en cette période de transition ?

 

Affaire à suivre…

 

Djely Mamadou Kouyaté

628 38 09 89