jeudi , 25 avril 2024

Forte démobilisation des jeunes pour l’assemblée générale du RPG : « c’est la tache noire de…»

La jeunesse de l’ancien parti au pouvoir est quasiment absente ces derniers temps dans les assemblées générales hebdomadaires du Rpg arc-en-ciel. C’est du moins ce qu’a fait savoir certains responsables du parti à l’assemblée générale ce samedi. Le fait a été souvent décrypté et analysé par des observateurs de la scène politique national.

Malgré des appels incessants de remobilisation par la direction nationale du parti suivie de la transmission des messages de l’ancien président, Alpha Condé aux Rpgistes dans ce sens, la majorité de cette couche au sein du parti brille toujours par de son absence dans les assemblées générales du Rpg arc-en-ciel. Sans oublier bien-sûr d’autres militants ou cadres qui ont déserté le parti au lendemain du coup d’État contre Alpha Condé, le 5 septembre 2021.

Le cas de ce 25 mars était particulier. C’est pourquoi certains membres du bureau politique national de cette formation ont vertement critiqué cette attitude de la jeunesse du navire jaune élargie aux déserteurs du parti. Et, c’est l’ancien député Mohamed Lamine Kamissoko qui a ouvert la balle dès l’entame de ses propos ce samedi au siège du Rpg.

« Vive les cadres du Rpg arc-en-ciel, vive les femmes, vive la jeunesse, même si cette jeunesse n’est pas fortement mobilisée à cette assemblée générale. C’est la tache noire de notre rencontre », a dénoncé Mohamed Lamine Kamissoko qui a d’ailleurs présidé ladite assemblée générale.

Abordant dans le même sens, un membre du bureau politique national du Rpg arc-en-ciel, Dr Momo Camara également ancien député du parti renchérit : « hier on remplissait ici ( le siège du Rpg arc-en-ciel ndlr) et aujourd’hui ce n’est pas le cas. C’est pas bon. Il faut qu’on vienne », a-t-il lancé.

Par ailleurs, des souhaits de longue vie et de meilleure santé ont été formulés pour l’ancien président, Alpha Condé ainsi que des anciens dignitaires détenus à la maison centrale de Conakry qui « sont tous malades dans les hôpitaux » à en croire Mohamed Lamine Kamissoko. « Je pense qu’aujourd’hui le peuple de Guinée a compris que nos camarades sont des détenus politiques », a-t-il ajouté.

À noter qu’au cours de cette rencontre hebdomadaire entre cadres et militants du parti, une minute de silence a été observée à la mémoire d’un ancien député du Rpg arc-en-ciel décédé recensement du côté de Boké. Il s’agit de l’ex député Modibo Fofana.

 

Mamadou Kouyaté

628 38 09 89