mardi , 27 février 2024

Nouvelle constitution : le Comité d’initiative citoyenne fait deux « importantes » propositions

Des responsables du Comité d’Initiatives Citoyennes (CIC), une structure de la Société civile étaient devant la presse ce jeudi 23 mars sur le thème : « le retour à l’ordre constitutionnel en Guinée ». Au cours de sa communication, le principal conférencier a sévèrement critiqué les différents régimes civiles et militaires qui se sont succédés à la tête de la Guinée avec leurs « lobbies ethniques ».

Pour éviter le risque énorme d’une nouvelle autocratique, selon Elhadj Amadou Sadio Bah, il faut remplacer la gouvernance personnelle de l’État avec un Président de la République tout puissant par une gouvernance collégiale composée des trois premiers vainqueurs à une élection présidentielle qui vont se constituer en Conseil Présidentiel (CP).

D’après lui, le candidat ayant remporté le grand nombre de voix va occuper le fauteuil présidentiel. Le second devient le Vice-Président, Chef du gouvernement et le troisième sera chargé des ressources humaines et financières de l’État. Selon le conférencier ce système politique a des avantages au sommet de l’État.

« D’une part l’exécutif de l’État serait l’émanation d’au moins 80% de l’électorat. Ce qui devrait garantir une bien meilleure prise en compte de l’intérêt général de tous les guinéens dans l’action publique. De l’autre côté, l’impact du tribalisme serait atténué et pourrait disparaitre progressivement », a déclaré Elhadj Amadou Sadio Bah sans évoquer les conséquences liées à l’usage d’un tel système en Guinée.

Parlant de la durée de la transition, Elhadj Amadou Sadio Bah a proposé un mandat de 8 ans non renouvelable. « Le mandat est unique de 7 ou 8 ans non renouvelables. Et en cas d’empêchement ou de décès du Président de la République en exercice, le premier vice-président prend automatiquement la relève et ainsi de suite », a mentionné Elhadj Amadou Sadio Bah.

Selon lui, le système politique en vigueur depuis l’indépendance de la Guinée a largement montré ses limites.

 

Djely Mamadou Kouyaté

628 38 09 89