jeudi , 30 mai 2024

Affaire Mosquée Fayçal : ces messages de reconnaissance du grand imam de Guinée à l’endroit de feu président Sékou Touré


Comme annoncé, la Grande Mosquée Fayçal a rouvert ses portes aux Fidèles Musulmans de Guinée le mercredi 22 mars après de quatre (4) ans de travaux de rénovation.

La cérémonie officielle organisée par le secrétariat général des affaires religieuses a été finalement présidée par le Premier Ministre, Bernard Goumou contrairement à la première information dans la matinée du mercredi annonçant la présence sur les lieux du Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la transition.

Dans son discours de circonstance, Bernard Goumou a invité les Fidèles Musulmans à bien entretenir cet édifice religieux. Par ailleurs, le Chef du gouvernement a mentionné que cette Mosquée représente un lien symbolique et historique entre la Guinée et le Royaume d’Arabie Saoudite. Dr Bernard Goumou était en compagnie de quelques membres de son gouvernement. La rencontre a également connue la présence de l’Ambassadeur de l’Arabie Saoudite en Guinée.

D’après les organisateurs, la Mosquée Fayçal est à sa deuxième rénovation avec l’appui de la famille royale de l’Arabie Saoudite pour un montant de 5 millions de dollars américains. Toujours selon eux, la première rénovation a été faite en 2006 avec l’appui financier du Maroc.

Selon des informations glanées ça et là, la Mosquée Faycal de Conakry est l’une des plus grandes Mosquées d’Afrique de l’Ouest. Elle fut construite entre 1979 et 1981 sous Ahmed Sékou Touré, financée à l’époque par le roi Fahd d’Arabie Saoudite. Elle a une capacité de 13 mille places assises.

Cette Mosquée de Guinée porte le nom de Fayçal Ben Hussein Al-Hachimi, né le 20 mai 1885 à la Mecque et mort le 8 septembre 1933 à Berne. Il fut le premier roi d’Irak sous le nom de Fayçal Ier de 1921 à sa mort, après avoir été le premier et unique roi de Syrie du 7 mars au 27 juillet 1920. Il était le fils de Hussein Ben Ali, chérif de la Mecque et roi du Hedjaz.

Selon l’histoire, Fayçal a favorisé l’unité entre les musulmans sunnites et chiites, encourageant ainsi leur loyauté commune au panarabisme, avec l’objectif de créer un État arabe qui inclurait l’Irak, la Syrie et le reste du Croissant fertile. Arrivée au pouvoir, il a tenté de diversifier son administration en y incluant différents groupes ethniques et religieux.

Prenant la parole à l’occasion de la cérémonie de réouverture de la Mosquée Fayçal, le grand imam, Elhadj Mamadou Saliou Camara est revenu sur l’historique de l’acquisition de ladite Maison de Dieu sous le régime du premier Président de la Guinée indépendante, feu Ahmed Sékou Touré.

« Je remercie feu président Ahmed Sékou Touré. Pourquoi je le remercie ? Quand il avait effectué une visite d’État en Arabie Saoudite, à l’époque c’est Fayçal qui était roi. Quand il rentrait de l’Arabie Saoudite, le roi avait préparé des cadeaux pour lui. C’était 12 millions de dollars. Sékou Touré a dit : merci sa Majesté, le roi Fayçal. Mais si je prends ces 12 millions de dollars pour rentrer en Guinée, c’est moi et ma famille qui consommerons.

Vous m’avez donné cet argent. Moi aussi je le donne à la Guinée. Il a dit qu’il voudrais construire en Guinée le modèle de Mosquée dans laquelle il a prié là-bas en Arabie Saoudite pendant son séjour. Il a dit : Je voudrais donc que vous complétiez cet argent, je vais construire pareille Mosquée pour mon peuple en Guinée », a raconté Elhadj Mamadou Saliou Camara qui a précisé qu’il a appris ces informations à la télévision et à la radio.

Poursuivant, le leader religieux de la confession musulmane a mentionné qu’« un politique pose, à la fois, des bons et mauvais actes. Mais nous les Chefs religieux, nous reconnaissons les bonnes œuvres de quelqu’un, même s’il ne vit plus. Aujourd’hui, le fils de Sékou Touré (Mohamed Touré ndlr) est en prison aux Etats Unis. S’ils ne le libèrent pas, que Dieu le libère », a béni Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand imam de Guinée, pour la famille de Sékou Touré.

À noter que la rénovation de la Mosquée Fayçal se poursuit encore selon l’entreprise en charge d’exécuter les travaux.

 

Djely Mamadou Kouyaté

628 38 09 89