mardi , 28 mai 2024

Manif du 9 mars : des religieux demandent l’ANAD de sursoir la Marche

Le Ministre secrétaire général des affaires religieuses à la tête d’une délégation composée des représentants des confessions Musulmanes et Chrétiennes a été reçu au Quartier général de l’UFDG ce lundi 6 mars. Elhadj Karamo Diawara et sa suite étaient venus rencontre des leaders politiques réunis au sein de l’ANAD. La démarche vise, selon le premier responsable des religieux, à rapprocher les positions des autorités de la transition et les Forces Vives de Guinée qui projette une manifestation le 09 mars à Conakry.

« L’objectif principal de cette tournée c’est pour éviter d’éventuel cas de mort, d’éventuelles violences parce que nous constaté des tensions chez les uns et chez les autres. Donc, nous jugé nécessaire d’intervenir en tant que religieux. Nous représentons ici toutes les confessions religieuses en Guinée. Les communautés musulmanes et chrétiennes. Nous avons terminé hier avec le Rpg arc-en-ciel, aujourd’hui nous sommes avec l’ANAD et nous allons comme ça chez Sidya Touré, l’UFR », a déclaré Elhadj Karamo Diawara au sortir de la rencontre.

« À notre tour, nous avons dit au Ministre secrétaire général des affaires religieuses que c’est pas nous. Parce que nos préalables sont connus. Quand le Premier Ministre nous a rencontré, le mémorandum lui a été remis dans lequel nous avons décliné dix points. Mais jusqu’à présent rien a été fait. Vous avez suivi aussi le communiqué des Forces Vives par rapport au 9 mars, il y a cinq points. Si ces préalables ne sont pas ne sont pas levés, croyez moi la manifestation est maintenue. Parce que c’est non négociable », a martelé Diabaty Doré vice président de l’ANAD.

À noter que le grand imam de Conakry, Elhadj Saliou Camara et l’archevêque de Conakry mon seigneur Vincent Koulibaly se sont fait représenter.

 

Djely Mamadou Kouyaté

628 38 09 89