mercredi , 28 février 2024

Tunisie : le Chef de l’État diligente le rapatriement des Guinéens volontaires


C’est dans un des avions de la nouvelle flotte nationale , maintenant bien connu des Guinéens et floqué aux couleurs de la République, que le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’Étranger, Dr. Morissanda Kouyaté, ainsi que plusieurs cadres de son département ont pris leur envol pour la Tunisie.

Pays où depuis quelques jours, des ressortissants de l’Afrique subsaharienne subissent toutes sortes de sévices, au nombre desquels des compatriotes guinéens, suite à des propos tenus par les plus hautes autorités de cette nation maghrébine.

Ce vol spécial humanitaire a été diligenté par le Chef de l’État, le Colonel Mamadi Doumbouya, pour aller urgemment au secours des Guinéens vivant dans ce pays du Maghreb et ainsi faciliter le rapatriement de ceux qui en manifesteraient l’intention et le désir.

Depuis le premier jour des exactions contre les ressortissants de l’Afrique au Sud du Sahara en Tunisie, sous les instructions du Président de la Transition, le ministère en charge des Guinéens établis à l’ Étranger a rapidement mis en place une cellule de crise pour s’informer et gérer les difficultés de diverses natures (vivres, hébergements, santé et autres) signalées depuis la Tunisie. Des moyens financiers ont été également mobilisés à cet effet.

La délégation du ministère des Affaires étrangères pour la Tunisie est attendue très prochainement à Conakry avec des Guinéens sains et saufs, secourus à temps par leurs autorités toujours à l’écoute de leurs préoccupations.

Comme on le constate, la Guinée renaît peu à peu de ses cendres et opère son come-back dans le monde sous la direction du Colonel Mamadi Doumbouya. La récupération systématique de ses outils de souveraineté, comme cette flotte aérienne qui marque notre retour dans le trafic aérien, signe de respectabilité du pays à l’échelle internationale, en est la parfaite illustration.

 

DCI-PRG