dimanche , 21 avril 2024

Affaire Mohamed Mara : le SPPG aussi renonce à sa marche « anti-Charles » du jeudi

Après le désistement du Ministre de la Justice, Charles Alphonse Wright dans l’affaire qui l’opposé au journaliste Mohamed Mara du Groupe Hadafo, le Syndicat des professionnels de la presse Guinée vient aussi de renoncer de sa marche « anti-Chrales » qui était prévue demain jeudi 23 février à Conakry.

L’annonce a été faite ce mercredi 22 février par le secrétaire général du SPPG, Sékou Jamal Pendessa. C’était en marge d’une conférence de presse organisée à cet effet.

« Ce matin nous avons été contactés par le Ministère de la Justice qui nous a envoyé le courrier dans lequel le Ministre Charles Wright a officiellement retiré sa plainte contre Lamine Guirassy et Mohamed Mara. Donc, après analyse au cours d’une réunion tenue ce matin, à l’unanimité nous avons décidé de sursoir à la marche de demain puisque l’objectif est atteint. Nos confrères ne seront pas poursuivis sur la base du Code pénal. Ils n’iront pas à la DPJ puisque ce n’est pas la place d’un journaliste », a annoncé Sékou Jamal Pendessa.

« Nous ne sommes pas contre qu’un journaliste soit poursuivis parce que nous nous sommes tous des citoyen. Ce que nous demandons c’est l’application de la Loi L002 », a précisé Sékou Jamal Pendessa.

Par ailleurs, le général Pendessa a déclaré é que le SPPG ne laissera champ libre pour personne dans le but de museler la presse guinéenne.

 

Djely Mamadou Kouyaté

628 38 09 89