dimanche , 21 juillet 2024

La CEDEAO maintient ses sanctions contre le Burkina, la Guinée et le Mali


La conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a convoqué un sommet extraordinaire en marge de la 36e session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine à Addis-Abeba (Éthiopie) le 18 février 2023, sous la Présidence de E. Umaro Sissoco Embalé, Président de la République de Guinée-Bissau et Président de l’Autorité de la CEDEAO.

Le Sommet extraordinaire a été convoqué pour examiner les progrès réalisés avec les transitions au Burkina Faso, en Guinée et au Mali, ainsi que le niveau de préparation des élections au Nigeria, en Sierra Leone, et Le Sommet a également délibéré sur la mise à jour sur la mise en place d’un Force régionale contre le terrorisme et pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel, et un briefing sur les résultats du dialogue politique UE-CEDEAO qui a eu lieu à Bruxelles, du 6 au 7 février 2022.
Étaient présents au Sommet extraordinaire les chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO sous-listés ou leurs représentants dûment mandatés :

La Conférence des chefs d’État et de gouvernement a été informée de la demande des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, de la Guinée et du Mali, visant à ce que la Conférence lève les sanctions qui leur ont été imposées à la suite de leurs coups d’État respectifs.

« La Conférence des Chefs d’État et de gouvernement a décidé de maintenir les sanctions existantes contre les trois pays et d’imposer une interdiction de voyager aux membres du gouvernement et autres hauts fonctionnaires dans les trois pays.

La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement rejette totalement l’action unilatérale prise par les Autorités de Transition en Guinée en ce qui concerne la mise en œuvre de la route de transition

La Conférence des chefs d’État et de gouvernement réitère la nécessité d’ouvrir l’espace politique à toutes les parties prenantes dans les trois pays et d’assurer une politique inclusive

La Conférence des chefs d’État et de gouvernement a instruit le président de la Commission de la CEDEAO d’appuyer la mise en œuvre des feuilles de route de la transition et de renforcer l’appui sécuritaire et humanitaire aux pays touchés pour alléger les souffrances des

La Conférence des chefs d’État et de gouvernement appelle l’ONU, l’UA et tous les partenaires internationaux à soutenir la mise en œuvre des décisions de la CEDEAO sur les trois.