mercredi , 29 mai 2024

Bernard Goumou à Dabola : « Nous ne sommes pas un gouvernement qui cherche les voix électorales »


Le Premier Ministre poursuit sa tournée dans ma région administrative de Faranah. Après la préfecture de Kissidougou, Dr Bernard Goumou à la tête d’une forte délégation gouvernementale a été reçu par les autorités locales de Dabola le dimanche 19 février. Dans son discours de circonstance, le chef du gouvernement a martelé qu’ils ne sont pas un gouvernement qui cherche des voies électorales.

« Je voudrais vous dire une fois de plus, nous ne sommes pas un gouvernement de promesses. Quand nous nous engageons à réaliser une infrastructure au nom du chef de l’État, nous mettrons tout en œuvre pour pouvoir réaliser. Nous ne sommes pas un gouvernement qui cherche les voix électorales. On l’a dit que nous ne sommes pas candidat. Nous venons pour jeter les bases du développement de la Guinée.

La transition c’est pour 24 mois. La transition a commencé en janvier 2023 et jusqu’à au 31 décembre 2024. Nous avons dit, le Président l’a dit, l’argent n’aime pas le bruit. Il faut la cohésion, il faut la paix. Donnez-nous la paix. Donnez au peuple de Guinée la paix, pour permettre à ce gouvernement de travailler pendant ces deux ans pour jeter les bases du décollage enfin de la Guinée », a expliqué Dr Goumou.

Poursuivant, il a réitéré l’engagement du Président de la transition selon lequel ni lui encore moins un membre gouvernement ne sera candidat aux futures élections qui mettront fin à la transition. « Le deuxième pilier sera le retour à l’ordre constitutionnel. On organisera des élections transparentes de la base au sommet. Le colonel l’a dit. Je ne suis pas candidat, mon gouvernement n’est pas candidat. Tout ce que nous demandons, deux ans pour qu’on puisse travailler pour la Guinée. Et nous voulons l’adhésion totale de la population. Mais, cela doit se faire dans la cohésion, dans la paix. Et tout engagement que nous allons prendre, nous allons réaliser parce que nous sommes pas un gouvernement de promesses. Nous ne sommes pas venus pour chercher les voix électorales. Mais, nous sommes venus pour qu’enfin la population guinéenne qui a tant souffert puisse bénéficier ne serait-ce que peu des retombées de ses richesses », a fait savoir Dr Bernard Goumou.

Après les étapes de la ville de Faranah, de Kissidougou et de Dabola, le Premier Ministre et sa suite sont attendus ce lundi 20 février dans la Préfecture de Dinguiraye.

 

Djely Mamadou Kouyaté

628 38 09 89