dimanche , 21 avril 2024

Conakry : ouverture de la conférence épiscopale réunie de l’Afrique de l’Ouest (CERAO)

La dixième conférence épiscopale réunie de l’Afrique de l’Ouest (CERAO) s’est ouverte le samedi 04 février à l’Archevêché de conakry sur le thème « défis du terrorisme pour l’évangélisation en Afrique de l’Ouest ». C’est la deuxième fois que cette rencontre se t en Guinée. Ils sont au nombre de trente (30) évêques venus des différents pays Francophones, Anglophones, Lusophones de l’Afrique de l’Ouest à prendre part à cette réunion internationale.
« L’archidiocèse de Conakry vous souhaite prioritairement cette année une bonne santé spirituelle et physique capable de supporter le rythme infernal de notre Ministère épiscopal dans une Afrique saturée de mauvaises nouvelles. L’archidiocèse souhaite aussi que l’esprit saint élève chaque jour nos débats du présent conseils permanents. Qu’il nous conduise à prendre des orientations pastorales fécondes qui permettront aux églises  catholiques de Guinée de faire un pas de géant sur les nobles chemins de la fraternité, de la réconciliation, de la paix et du développement », a déclaré Monseigneur Vincent Koulibaly, archevêque métropolitain de Conakry.
Le président de la Conférence épiscopale s’est réjoui du choix porté sur la Guinée. « En choisissant la Guinée pour la tenue de ce 10ème conseil permanent, vous avez fait le bon choix. Car vous avez ainsi choisi de donner plus de visibilité à notre institution sous-régionale qui est la CERAO. En choisissant de venir à Conakry, vous avez voulu ainsi faire connaître un des maillons faibles de notre institution sous-régionale. À savoir la confiance épiscopale de Guinée qui est l’une des plus petites conférences épiscopales de notre région. Elle se compose seulement de 3 diocèses. Il est vrai que l’église, famille de Dieu, en Guinée, est minoritaire mais elle n’en est pas moins dynamique », a indiqué Monseigneur Raphaël Guilavogui, président de la conférence épiscopale de Guinée.
Pour Alexis Touabili, président de la CERAO le choix du thème de cette rencontre internationale n’est pas fortuit. « Il est né d’une expérience concrète. Celle de l’église en Afrique de l’Ouest confrontée par les réalités du terrorisme et aucun de nos pays de la sous-région n’est à l’abri de ce fléau. Cela a été fortement évoqué lors de notre 4ème assemblée plénière. En écoutant quelques-uns de nos confrères, nous avons partagé les expériences vécues dans leurs diocèses et dans leur pays. Nous avons alors compris que l’église de l’Afrique de l’Ouest est confrontée à un fléau qui pourrait constituer un véritable obstacle à sa vie et à sa mission », a-t-il fait savoir.
Présent à cette rencontre, Monseigneur Jean Sylvain Emiem Mambé, Nonce Apostolique de Guinée et du Mali a prié pour le repos des âmes des victimes de Terrorisme en Afrique de l’Ouest. Pour survivants de ces atrocités, le religieux déclare : « je suis meurtri par la souffrance par ces populations innocentes qui sont obligées d’abandonner leurs village, laissant derrière elles toute une vie de dur labeur face à ce phénomène de terreur et d’insécurité créé par le terrorisme »
Cette rencontre prendra fin le mercredi prochain à Conakry.
Djely Mamadou KOUYATE
628 38 09 89