mercredi , 29 mai 2024

CHAN 2023 : le Sénégal brise le rêve algérien et remporte son premier trophée

Au bout du suspense, l’équipe de football locale du Sénégal a remporté son premier Championnat d’Afrique des Nations en s’imposant samedi 4 février devant l’Algérie (0-0, tab : 5-4). L’embellie du football sénégalais, vainqueur de sa première CAN, il y a un an, se poursuit.
Le football sénégalais débute l’année 2023 comme il avait commencé celle de 2022. À deux jours de la célébration du premier anniversaire de la première victoire à la CAN, les Lions locaux ont ramené d’Algérie un trophée pour rendre la fête encore plus belle. Les hommes de Pape Thiaw ont fait (presque) comme ceux d’Aliou Cissé en remportant, le premier CHAN de l’histoire du foot sénégalais.
Ce match ne laissera pas un grand souvenir au niveau du spectacle, tant il a été fermé et avare en occasions de buts. Pouvait-il en être autrement quand les deux meilleures défenses du CHAN se font face – un seul but encaissé pour le Sénégal et aucun pour l’Algérie. Il a fallu attendre ainsi plus d’une heure pour voir la première frappe cadrée du match par l’intermédiaire de Pape Diallo (64e). Dans une ambiance lourde, pas même allégée par les 40 000 spectateurs du stade de Baraki, l’Algérie et le Sénégal ont eu du mal à enflammer cette finale que beaucoup voyaient plus spectaculaire après leur beau parcours pour arriver à ce stade.
Un match tendu, des duels rugueux, des actions débridées, des occasions très mal négociées, peu de prise de risque, la liste est longue, mais nul doute que les Sénégalais ne retiendront que ce trophée remporté au bout de la nuit après 120 minutes cadenassées.
Malheureux Aimen Mahious…
La séance de penalty a eu le don de mettre du suspense là où le match en a manqué terriblement. Le premier tournant : le penalty d’Akram Djahnit arrêté par Ibrahima Sy puis retiré, car le gardien des Lions n’avait pas, au moins, un pied sur sa ligne. Le joueur algérien ne rate pas cette deuxième chance et marque. Les joueurs suivants gagnent tous leur duel, jusqu’au quatrième tireur sénégalais, Cheikhou Oumar Ndiaye. Le capitaine des Lions trouve la barre transversale sur son chemin.
L’Algérie passe devant et tout le monde pense cet avantage définitif. Car le 5e et dernier tireur n’est autre qu’Aimen Mahious, meilleur buteur du CHAN avec cinq réalisations, dont deux sur… penalty. Mais l’attaquant de l’USM Alger ne converti pas sa tentative mollement tirée. Le Sénégal revient de loin, Ousmane Diouf inscrit le 5e penalty des Lions, et c’est Ahmed Kendouci qui voit sa frappe trouver la barre transversale et offrir au Sénégal le trophée que 44 millions d’Algériens attendaient.
Après une année 2022, marquée par l’élimination au premier tour de la CAN et la Coupe du monde manquée à la dernière seconde, le foot algérien va devoir encore digérer une nouvelle déception. Le Sénégal, lui, reste sur son nuage et n’est pas près de redescendre sur terre.
RFI