jeudi , 2 février 2023

Dubréka: ils égorgent un enfant, cache le corps dans une valise

Photo d’illustration

Il s’agit du petit Hamissiou âgé seulement de 20 mois (un an et huit mois) qui a été retrouvé égorgé par des inconnus. Le corps du petit Hamissiou a été mis dans une valise et posé dans un immeuble non loin du domicile de la victime. Cet acte ignoble a lieu à Keitaya, une localité relevant du grand Conakry. Plus précisément de la préfecture de Dubréka. Selon une source familiale le fait s’est déroulés le mercredi 11 janvier.

D’après un parent de l’enfant égorgé, la famille a perdu de vue de leur petit garçon dans la matinée du mercredi. À en croire notre source, c’est au terme d’une journée de recherche acharnée de l’enfant qu’un homme se serait présenté dans la famille pour déclarer là où se trouve l’enfant en indexant un immeuble prêt de la concession de l’enfant tué.

Immédiatement la famille et les voisins se mobilisés dans la nuit pour aller quadriller la zone afin d’empêcher les bourreaux de prendre la fuite d’une part et de l’autre pour ne pas qu’ils soient lynchés par la foule en colère pour qu’ils puissent s’expliquer sur ce fait odieux devant la justice.

« jusqu’à 22 heures passées nous étions tous réunis là-bas pour ne pas que les autres complices dont des filles ne fuient. Les parents de l’enfant l’ont perdu de vue le matin. C’est après la prière de 20 heures qu’ils ont retrouvé le petit égorgé son corps dans une valise. Les présumés auteurs de ce crime odieux ont été arrêtés par la gendarmerie et répondront de leur acte. Il y avait un monde fou qui quadrille l’immeuble. On fait sentinelle pour empêcher les autres complices de détaler ou de se faire lyncher par la foule. On demande l’aide des autorités pour que plus jamais ça », a confié un citoyen à nos confrères de Mediaguinee.

Selon le père de la victime aucune trace du sang de son enfant n’a été trouvée, a précisé le Média.

Mamady.K