jeudi , 2 février 2023

Tribunal de première instance de Mafanco: 18 mois de prison requis contre Abdrahamane Sanoh

Le procès de l’ancien Coordinateur du front national pour la défense de la constitution (FNDC) s’est ouvert ce lundi 9 janvier au Tribunal de première instance de Mafanco. Abdrahamane Sanoh, puisse c’est de lui qu’il s’agit, est poursuivis pour « participation délictueuse à une réunion publique non déclarée » au sujet de la création d’une structure appelée Citoyenne pour la République (CPR). Après les débats de fond du dossier, les réquisitions et les plaidoiries ont été faites.
Dans sa réquisition, le Ministère public a sollicité la condamnation d’Abdrahamane Sanoh à 18 mois de prison avec sursis. La défense s’est opposée cette demande du procureur. Par contre, l’ancien Bâtonnier Me Mohamed Traoré a plaidé la relaxe pure et simple de son client pour « délit non constitué ».
Par ailleurs, le juge a donné la parole Abdourahmane Sano pour sa propre défense devant le Tribunal de première instance de Mafanco. À la barre, le prévenu a déclaré n’avoir rien fait de mal. « Je n’ai absolument rien fait de mal », a déclaré ce leader de la société civile.
Ainsi, le président du Tribunal a suspendu l’audience et renvoyer l’affaire au 11 janvier prochain pour le verdict à être rendu.
Mamady.K