jeudi , 2 février 2023

Accident de Souguéta(Kindia): de lourdes peines contre le chauffeur et les propriétaires du véhicule 

La décision du tribunal de première instance de Kindia est tombée ce mercredi 4 janvier. Le président du tribunal de première instance de Kindia a d’abord reconnu le chauffeur Moussa Camara coupable de délits homicide involontaire et d’atteinte involontaire à l’intégrité de plusieurs personnes. Ainsi, il a été condamné à 5 ans d’emprisonnement et au paiement 10 millions de francs guinéens d’amende.
Les propriétaires du minibus ont été également condamnés au payement de fortes sommes pour le dédommagement des victimes et parents des victimes. « Sur l’action civile reçoit la constitution de partie civile de Moussa Sylla, grand-frère frère de feu Ismaël Sylla; Boubacar Camara , frère de feu Mamadou Aliou Camara; Abou Camara, grand frère et titeur de feu Alya Bangoura ; Nestor Haba, père du blessé Harry Gnakoé Haba; Margil chef Ibrahima Sory Soumah, oncle du blessé Mohamed Alseny Camara ; capitaine Bachir Chérif, fils de la defunte Kaba Cissoko faites conformément à la loi et bien fondé au fond en conséquence condamne solidairement, Mandjou Sangaré dit rougeau et Mamadi Sangaré dit Vieux civilement responsable au payement de 100 millions de francs guinéens à la famille de Ismaël Sylla représentée par Moussa Sylla pour toute cause préjudice confondue. Le franc symbolique à la famille de feu Mamadou Aliou Camara , représentée par M. Boubacar Camara. 5 millions 700 mille à titre principal à la famille de feu Alya Bangoura représentée par Mr Abou Bangoura et au franc symbolique à titre de dommages et intérêts. 100 millions à la famille de feu Aba Cissoko représentée par capitaine Bachir Chérif et Commissaire Fodé Condé pour toutes causes de préjudices confondues. Franc symbolique à M. Nestor Haba, père du blessé Harry Gnakoé Haba. 35 millions à la famille du blessé Mohamed Alsény Camara, représentée par M. Daouda Soumah et M. Ibrahima Sory Soumah pour toutes causes de dommages confondues , condamne le prévenu Moussa Camara aux frais et dépend envers l’Etat guinéen, le tout en application des dispositions des articles 216 et 250 du code pénal, 535, 548 , 497 et 562 du code de procédure pénale », a-t-il déclaré au micro de Mediaguinee.
Pour rappel,cet accident mortel est survenu le 6 novembre 2022 à Souguéta, une sous-préfecture de Kindia faisant état de 24 morts dont 17 étudiants et 8 blessés graves.