mercredi , 1 février 2023

Siguiri: une délégation tripartite RPG, UFDG et UFR refoulée par les sages

Une mission qui se rendait dans la préfecture de Siguiri en début de semaine à l’effet de sensibiliser les citoyens sur la nécessité d’un transfert rapide du pouvoir à un civil en Guinée a été carrément refoulée.

La délégation mixte était composée de représentants de trois formations politiques, à savoir le RPG Arc-en-ciel d’Alpha Condé, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et l’UFR de Sidya Touré.

Mais la mission dans n’aura pas été du tout repos. Les échanges entre hôtes et tuteurs ont même pris les tournures d’un procès. Le fief traditionnel d’Alpha Condé a purement et simplement renvoyé les émissaires des trois formations politiques avec un motif bien plus particulier.

En effet, le Porte-parole de l’Union Mandingue Somah Touré a saisi l’occasion pour s’occuper des hôtes. « Nous ne voulons pas vous recevoir parce que Siguiri a besoin de la paix et de la quiétude sociale. Celui qui gère notre pays aujourd’hui, est notre fils. Donc, nous ne voulons plus la démagogie désormais dans notre pays ».

L’Union qui, manifestement, en avait gros sur le cœur a rappelé à ses hôtes la lutte menée farouchement contre le régime d’Alpha Condé par l’UFDG et l’UFR de 2010 à 2021. « Nous ne voulons entendre aucun problème de vos partis politiques car, vous savez ce que vous avez fait. Ce sont les deux formations politiques (UFDG et UFR, ndlr) qui ont torpillé le professeur Alpha Condé », a martelé M. Touré, cité par nos confrères de Mosaïqueguinee.

Les membres de la délégation, par la voix d’El hadj Amadou Cissé, ont tenté de rassurer que l’heure est désormais à l’union sacrée entre les trois formations politiques pour pousser la junte militaire vers la sortie.

Des arguments que la communauté n’a pas voulu entendre.

Cette réaction de Siguiri révèle qu’en dépit de tout, les plaies politiques du passé sont loin d’être cicatrisées avant les futures échéances électorales.