jeudi , 2 février 2023

Ministère de la sécurité : le budget chute de 40,78 % pour 2023

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, Bachir Diallo était
devant les conseillers nationaux dans le cadre de la présentation des politiques et budgets sectoriels ce jeudi, 22 decembre 2022. Au terme de la présentation la lettre de route de son département pour l’année 2023, le ministre Bachir a présenté le budget accordé à son ministère.
D’après Bachir, le projet de Budget 2023 était arrêté à la somme de 1 077 milliards 052 millions 730 mille 865 GNF qui a été revue à la baisse. Mais dans la Loi de finances initiale 2023, ce montant a été revu à la baisse. « après arbitrage on se retrouve avec 637 milliards 854 millions 959 mille 539 GNF, soit une diminution de 40,78 % », a déclaré le ministre Diallo.
Les prévisions des dépenses au titre des subventions et transferts en 2023 ont également connu une diminution de 27,28 %. « Cette diminution touche principalement l’offre de la protection du genre, de l’enfance et des mœurs et les nouveaux EPA créés qui ont une très faible allocation de crédit. Les prévisions des dépenses au titre des Investissements en 2023 se chiffrent à la somme de 98 milliards 067 millions GNF », a indiqué le premier responsable du ministère de la sécurité et de la protection civile.
En revanche, cette prévision budgetaire ne prend pas en compte certaines prioritaires du département, selon le ministre de la Sécurité et de la protection civile. Ce sont : la prise en charge des frais médicaux des agents de police et protection Civile blessés en mission et malades, les dépenses relatives aux missions de maintien d’ordre public assignée au ministère de la sécurité et de protection civile (MSPC) et achats de véhicules.