jeudi , 2 février 2023

Cas de Dadis : « j’ai demandé à Me Lanciné Sylla de l’agonir, de l’asphyxier mais de ne pas le tuer pour que moi-même je l’achève »

L’ancien président de la transition 2008-2009, Capitaine Moussa Dadis Camara est, ce lundi 19 décembre 2022, devant le tribunal criminel de Dixinn délocalisé à Kaloum pour répondre aux questions liées aux faits pour lesquels il est devant ledit tribunal pour son deuxième jour d’audition. L’avocat de Toumba a dans une interview accordée aux journalistes pendant la pause fait savoir que Dadis ne tient pas de langage de vérité dans ce procès.
« Il a été conseillé pendant cette semaine de repos ou de traitement ou même de repli tactique de gérer sa voix mais vous voyez, il a fini par disjoncter sur le poids des questionnaires de cette jeune dame procureure. Il est en train de prouver qu’il n’a pas de langage de la vérité même de la courtoisie vis-à-vis du tribunal…j’ai demandé à Me Lanciné Sylla de l’agonir, de l’asphyxier mais de ne pas le tuer pour que moi-même je l’achève », a fait savoir Me Paul Yomba Kourouma.
« Dadis est à l’antipode de cette affaire, il en est l’artisan, le concepteur, le préparateur et c’est lui-même qui devait aller réaliser mais qui a été empêché. Donc, il a fait réaliser ce massacre et il refuse de faire face à la mémoire des victimes. il ne demande même pas pardon en tant que responsable morale. Il dit qu’il ne demandera pardon », a dénoncé Me Paul Yomba Kourouma.
À noter que Maître Me Lanciné Sylla est l’un des avocats de Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba.