mardi , 7 février 2023

Procès du 28 septembre : Dadis charge le trio Alpha-Konaté-Toumba

L’ancien président du CNDD, la junte au pouvoir en 2009, Capitaine Moussa Dadis Camara est à la barre du tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la Cour d’Appel de Conakry dans le cadre du procès du massacres du 28 septembre au stade du même nom à la date susmentionnée. À cette occasion, Dadis dit avoir été victime de complot du trio, Alpha-Konaté-Toumba.
« Le 1er complot, c’était de m’affaiblir puisque tout le monde savait que j’ai pris Toumba, j’ai mis au-dessus de tout le monde, c’était de me faire un coup d’Etat. Le deuxième attentat échoué, c’était par suite d’un empoisonnement mais ils ont compris que tous ces deux événements ont échoué. Mais pourquoi ça n’a pas marché, au sein de ce régiment, il y avait les hommes compétents du Colonel Thiégboro et ceux du Colonel Pivi. Quand ils ont compris çà, ils ont orchestré les événements du 28 septembre pour me sali», a révélé Moussa Dadis.
«Je ne dis pas que ce que je suis en train de dire est une vérité mais il y a une logique », a mentionné l’ancien président du CNDD. « Les événements du 28 septembre ont été savamment orchestré par le Général Sékouba Konaté, le président Alpha Condé et le commandant Toumba Diakité, leur exécutant », a déclaré Dadis Camara à la barre.