jeudi , 2 février 2023

Charles Wright ordonne des poursuites judiciaires contre le président de la CENTIF « pour corruption…»

Le ministre de la Justice, Charles Alphonse Wright a ordonné des poursuites judiciaires contre Mamadi Sanfina Diakité, président de la Cellule de traitement des informations financières (CENTIF), pour des faits présumés de « corruption et de refus illégal d’un service légalement dû. » L’annonce a été faite ce lundi, 12 décembre 2022, un communiqué rendu public à travers lequel il a instruit le Procureur général près la Cour d’Appel de Conakry d’engager ou de faire engager les poursuites judiciaires contre le président de la CENTIF. « Il a été porté à la connaissance du Garde des Sceaux, que Monsieur Mamadi Sanfina DIAKITE, en sa qualité de Président de la Cellule de Traitement des Informations Financières (CENTIF) a été saisi dans un premier temps par le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Kaloum aux fins de traitement des données bancaires des personnes poursuivies pour des faits présumés de corruption d’agents publics et détournement de deniers publics. Pour des raisons de suspicion de partialité dans la conduite des enquêtes, il a été à bon droit dessaisi au profit d’un pool d’enquêteurs évoluant au niveau de la Direction Centrale de la Police Judiciaire. Chose qui ne lui dédouane pas de ses obligations à mettre à la disposition de la Justice des informations de nature à contribuer à la manifestation de la vérité. Au lieu de donner suite favorable au courrier du Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Kaloum, il s’est insidieusement abrité derrière un courrier réponse voilant son refus catégorique à mettre les données incriminées à la disposition des enquêteurs. Or, son service a été à la base de l’établissement de la liste des 187 personnes poursuivies pour des faits présumés notamment d’enrichissement illicite corruption dont les comptes sont gelés pour des fins d’enquête judiciaire », a révélé, Alphonse Charles Wright, le ministre de la Justice, garde des sceaux.